Tout sur Fête nationale

Adamo coûtait trop cher. Stephane De Groodt avait autre chose à faire. Eddy Merckx, lui, trônera fébrilement sur le départ et Tour de France, à Bruxelles. C'est donc Stephane Pauwels, toujours inculpé en Belgique, qui officiera, au pied levé, en tant que "personnalité belge", lors de l'édition occitane de la fête nationale, à Trèbes, le 21 juillet.

Didier Gosuin (DéFI), ministre bruxellois de l'Economie, dénonce le temps perdu dans la gestion de la menace terroriste et de son impact négatif pour la ville. Parce que " c'est dans les gènes de cet Etat " de ne pas soutenir sa capitale, assène-t-il.

Le roi Albert et la reine Paola ne seront pas présents le jour de la fête nationale pour assister au traditionnel défilé militaire depuis la tribune installée sur la Place des Palais, a-t-on appris mercredi de sources proches du Palais.

Le thème du défilé de cette année était "coopérer", pour mettre en avant "la collaboration entre les différentes composantes militaires et civiles", notamment à la suite des événements survenus en janvier à Verviers.

Les syndicats ont demandé au ministre de l'Intérieur Jan Jambon d'annuler le défilé des policiers ainsi que le village de police lors des festivités du 21 juillet, afin de ne pas exposer les forces de l'ordre à "un risque inutile" face à la menace terroriste toujours présente, a indiqué mercredi à l'agence Belga Stéphane Deldicque, délégué permanent de la CSC Police. En cas de refus, les agents pourraient décider de perturber les évènements.

Des hommes vêtus de noir assuraient la protection de la famille royale hier lors de la Fête nationale. Escortant la décapotable du roi Philippe, chacun d'eux tenait dans sa main un attaché-case. Qu'y avait-il dans les valises de ces hommes en noir ?

La Belgique se prépare à vivre un 21 juillet historique, dimanche, avec la signature de l'acte d'abdication du chef de l'état, actuel, le roi Albert II, en milieu de matinée, et l'accession au trône, dans la foulée de son fils, le prince Philippe.

Pour tout savoir sur ce week-end historique et vous y retrouver dans la jungle des activités proposées, suivez le guide !

Les festivités de vendredi et samedi auraient rassemblé quelque 300.000 personnes, a indiqué la porte-parole de zone de police Bruxelles-Ixelles Ilse Van De Keere. En tout, 25.000 personnes ont regardé le feu d'artifice final de la place des Palais, samedi, à 23 heures.

Le traditionnel défilé militaire de la fête nationale du 21 juillet a débuté samedi vers 16h, sous un grand soleil. Cette année, il était placé sous le signe de la collaboration internationale militaire et du soixantième anniversaire du régiment des paracommandos.

Ce 21 juillet, jour de Fête nationale, la zone neutre à Bruxelles se laissera exceptionnellement envahir sans résister par la foule. Un philosophe à l'UCL lance un pavé dans ce périmètre de sécurité permanent autour du Parlement et du Palais royal. John Pitseys juge cet écran protecteur inutilement coûteux, faussement démocratique, porteur du " mythe d'une Belgique unie."

Le nom du prince Laurent ne figure pas dans le communiqué du Palais royal publié ce matin et détaillant la participation de la famille royale à la fête du 21 juillet.

Le prince Laurent et la princesse Claire n'ont pas été conviés à assister au Te Deum, ni au défilé militaire et autres activités publiques officielles de la famille royale à l'occasion de la fête nationale, selon De Morgen et Le Soir Magazine.

Placé sous le signe de la présidence belge de l'Union européenne et les 65 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le traditionnel défilé de la fête nationale a eu un véritable succès à Bruxelles. Une foule compacte s'était massée aux alentours pour admirer les différents corps civils et militaires, motorisés, pédestres et aériens, qui ont défilé sous les yeux de la famille royale et des plus hautes autorités de l'Etat.