Tout sur femen

Trois féministes Femen, seins nus et portant l'inscription "Heil Le Pen" sur le torse, mégaphone à la main, ont perturbé vendredi d'un balcon un discours de la dirigeante du parti Front national, Marine Le Pen, place de l'Opéra, dans le centre de Paris.

Une activiste des Femen a mis la police en émoi jeudi au Forum économique mondial (WEF) de Davos (Suisse). Seins nus, devant un barrage menant au centre de congrès, la jeune femme a aussitôt été maîtrisée par la police.

Arborant une moustache hitlérienne et un drapeau européen avec une croix gammée dessinée sur leur poitrine dénudée, des militantes du groupe féministe Femen ont manifesté mardi à Paris contre le parti d'extrême droite Front National, qui présentait au même moment ses listes aux élections européennes.

Samedi matin, à Fougères (Ile et Vilaine), des membres du mouvement Femen - seins nus comme à l'accoutumée - ont pris à partie la présidente du Front National.

Les Femen de Belgique, connues pour des manifestations seins nus dans le pays, cessent leurs activités, ont-elles annoncé sur leur page Facebook mardi après-midi. "Nous avons pris unanimement cette décision à la suite d'un désaccord concernant l'organisation internationale du mouvement", a confirmé à l'agence Belga Margo Fruitier, porte-parole de la branche belge du mouvement.

Six Femen ont enlevé leurs T-shirts mercredi à la Mostra de Venise pour défendre leur mouvement "contre le sexisme et le patriarcat" et le film qui leur rend hommage : "l'Ukraine n'est pas un bordel". Ce film révèle un paradoxe étonnant sur les débuts du groupe féministe.

La chef de file des Femen en France, Inna Shevchenko, a obtenu le statut de réfugié auprès de l'Office français de protection des réfugiés et Apatrides (Ofpra), a-t-on appris lundi auprès de cette militante ukrainienne.

Trois Femen européennes, condamnées à quatre mois de prison pour une manifestation seins nus en Tunisie, ont exprimé des excuses et promis de ne pas recommencer, lors d'une audience de leur procès en appel mercredi à Tunis.

"Freedom for Femen", "Freedom for women". La grisaille bruxelloise n'a pas refroidi l'ardeur des militantes Femen belges. Ce matin, elles ont manifesté devant l'entrée du Parlement européen.

Quatre militantes de Femen ont fait irruption seins nus dans une conférence qui réunissait jeudi soir à Ixelles, Mgr André Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles, et Guy Haarscher, professeur honoraire à l'ULB, autour du thème "Blasphème: offense ou liberté de s'exprimer". Par cette action, les Femen on voulu dénoncer des propos tenus par Mr Léonard qu'elles estiment être à caractère homophobe.