Tout sur Fédération Wallonie-Bruxelles

La ministre de l'Enseignement Caroline Désir et l'administration de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont présenté lundi après-midi aux acteurs de l'enseignement différentes stratégies pour organiser la prochaine rentrée scolaire dans un avenir sanitaire encore incertain aujourd'hui.

La CGSP-Enseignement annonce vendredi qu'elle a déposé un préavis de grève couvrant toute action de ses affiliés du 2 au 5 juin. Elle exige en outre de la ministre de l'Education en Fédération Wallonie-Bruxelles, Caroline Désir, le report de la reprise des cours au 8 juin au plus tôt.

Les écoles francophones situées dans les communes à facilités de la périphérie bruxelloise relèvent de l'administration flamande. Elles ne peuvent délivrer le certificat d'études de base (CEB) à leurs élèves.

Il existe, ces derniers jours, une certaine cacophonie concernant le retour progressif en classe, des deux côtés de la frontière linguistique. Alors que le ministre de l'Enseignement flamand, Ben Weyts (N-VA), fait cavalier seul en prônant un retour du maximum d'écoliers avant la fin juin, côté wallon, on se montre plus discret et on temporise.

Si la question des camps et stages d'été a reçue une réponse vendredi dans la soirée, celle des stages sportifs en attend toujours une. Elle sera apportée au plus tard le 3 juin, date annoncée du prochain Conseil national de Sécurité.

Ce lundi est le grand jour du retour à l'école pour des dizaines de milliers d'élèves de Fédération Wallonie-Bruxelles, ceux de dernière année des primaires ou des secondaires. "Les réseaux m'ont annoncé entre 50 et 60% de taux de présence pour les 6es primaires et sans doute davantage en secondaire", indiquait en matinée la ministre de l'Education Caroline Désir.

La CSC Services publics annonce vendredi déposer un préavis de grève dans toutes les institutions de soins de Fédération Wallonie-Bruxelles pour dénoncer plusieurs décisions prises sous le couvert des pouvoirs spéciaux impactant le secteur de la santé.

À la sortie de la Conférence interministérielle de ce mardi matin, qui s'est déroulée en présence des différents ministres de la Culture, Sophie Wilmès a déclaré espérer "ouvrir un petit peu la porte". Des décisions seront prises lors du prochain Conseil national de sécurité.

La nouvelle est tombée. Le 18 mai, les écoles accueilleront de nouveau une partie des étudiants afin de : " recréer du lien avec les équipes éducatives et les activités pédagogiques en présentiel ". Cette affirmation a de quoi faire avaler de travers.

La Fédération Wallonie-Bruxelles et l'ASBL "Digital for Youth.be" vont collaborer malgré tout pour fournir aux élèves défavorisés de la partie francophone du pays des ordinateurs portables reconditionnés, a indiqué lundi le ministre-président Pierre-Yves Jeholet, en Commission des Affaires générales du Parlement de FWB. Parallèlement, près de 2.000 PC achetés par la FWB ou reçus de la part d'entreprises seront distribués "dans le courant de la semaine prochaine" via les différents réseaux d'enseignement.