Tout sur Fédération des Étudiants Francophones

Une délégation de la Fédération des étudiants francophones (FEF) s'est réunie vendredi sur la place des Martyrs à Bruxelles afin de présenter les résultats d'une consultation menée auprès des étudiants pour qu'ils expriment leurs priorités en matière de lutte contre la précarité. Plus de 5.400 réponses ont été récoltées.

Sur le principe, tout le monde est d'accord: les futurs professeurs doivent maîtriser la langue française. Le décret qui régit la manière d'atteindre cet objectif fait cependant débat: écoles supérieures et syndicats étudiants proposent des réformes divergentes, écrit samedi Le Soir dans ses colonnes.

Les étudiants du supérieur qui effectuent un stage devraient bénéficier d'une rémunération ou, au minimum, du remboursement de leurs frais (transport compris), affirme la Fédération des étudiants francophones (FEF) parmi dix revendications exposées mercredi dans La Libre.

La Fédération des étudiants francophones (Fef), la Ligue des familles (LDF) et le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté (RWLP) demandent une nouvelle fois au ministre de l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, de supprimer "purement et simplement" le mécanisme de seuil minimum dans l'octroi des allocations d'études alors qu'à peine 9% des étudiants candidats à cette bourse l'ont obtenue pour l'année académique 2017-2018, indiquent les associations dans un communiqué commun publié mardi.

"La situation actuelle est grave", estiment mercredi soir dans un communiqué la Fédération des étudiants francophones (Fef) et le Comité inter-universitaire des étudiants en médecine (Cium). La ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block (Open Vld), avait exprimé en matinée son mécontentement envers l'examen d'entrée en médecine organisé cette année en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Près de 1.000 candidats (989) à l'examen d'entrée aux études en médecine et dentisterie, organisé le 8 septembre dernier, étaient inscrits en première bachelier lors de l'année académique 2016-2017, indique lundi l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur (Ares) à Belga. Seuls 246 d'entre eux ont été déclarés lauréats, dont 224 en médecine et 22 en dentisterie, soit à peine un quart.