Tout sur Fédération des entreprises de Belgique

Le Codeco a annoncé de nouvelles mesures visant à ralentir la progression du covid en Belgique. Des mesures qui sont loin de plaire à tout le monde: elles laissent un goût particulièrement amer auprès des secteurs de la nuit, de l'horeca et de l'événementiel. "Il faut prolonger le chômage temporaire jusqu'à fin mars", réclame la Fédération des entreprises de Belgique.

La conférence de presse suivant le 22ème Codeco s'est achevée mercredi peu avant 20 heures. Pas de nouveau confinement "grâce aux 9 Belges sur 10 vaccinés", mais plusieurs mesures ont été annoncées par le Premier ministre Alexander De Croo, censées freiner le rebond épidémique du coronavirus. Ces mesures seront d'application dès le 20 novembre et le resteront au moins jusqu'au 28 janvier.

Approuvée par la Vivaldi le 12 octobre, la proposition de répartir la semaine de travail de trente-huit heures sur quatre jours divise politiques, syndicats et experts. Risque-t-elle d'induire des effets pervers ? Beaucoup le craignent, de l'incitation à trouver un job supplémentaire à la hausse du travail au noir en passant par la baisse de la productivité. Notre dossier.

"Des dépistages seront proposés dans les lieux de travail où le télétravail est impossible" a annoncé le Premier ministre Alexander De Croo lors du comité de concertation de ce vendredi 19 mars. Kris De Meester, premier conseiller de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) met sur table le protocole à discuter ce mardi lors de la réunion prévue avec le cabinet du ministre de l'Économie et du Travail.

Les travailleurs qui se feront vacciner auront droit, pendant les heures de travail, à s'absenter durant le temps nécessaire, selon un accord intervenu entre syndicats et employeurs au sein du Conseil national du travail qui a rendu un avis en ce sens. Les partenaires sociaux recommandent dès lors au gouvernement d'introduire ce congé de vaccination.

Si en secondaire les élèves descendent dans la rue pour défendre une politique climatique plus ambitieuse, il semble que les mentalités évoluent vite par la suite. Quelques années plus tard, une fois aux études supérieures ou sur le marché du travail, une majorité de jeunes (70%) choisissent la voiture pour se rendre au travail. Un tiers seulement opte pour le vélo. Et s'ils devaient faire un choix entre la voiture de société, le remboursement des transports en commun ou l'indemnité vélo, trois sur cinq préféreraient la voiture de société, selon un sondage effectué pour le compte de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB).

La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) estime qu'il est possible d'atteindre les objectifs énergétiques et de réduction des gaz à effet de serre fixés pour 2030, mais "le chemin sera particulièrement ardu", a-t-elle lancé mercredi, à l'appui d'une étude effectuée par le Boston Consulting Group (BCG). Des "investissements considérables et une politique à long terme seront indispensables" pour y parvenir, a-t-elle affirmé.

Les mesures de réduction du coût du travail mises en oeuvre par le gouvernement de Charles Michel n'auraient permis de créer que quelque 30.000 emplois salariés dans le secteur privé entre 2015 et 2018. C'est une nouvelle estimation de l'Institut de recherches économiques et sociales de l'UCLouvain (Ires) qui l'affirme, une information relayée jeudi par Le Soir.

Un congé de paternité de 10 jours rémunéré pour les indépendants, entrée en vigueur progressive de la réforme du droit des sociétés ou encore le diesel professionnel pour la première fois plus cher au Luxembourg qu'en Belgique... Voici tout ce qui change au mois de mai.

Actiris veut autoriser les personnes sans titre de séjour à s'inscrire auprès d'elle afin d'accéder à une formation professionnelle pour les métiers en pénurie, rapporte la Libre, mercredi. Le comité de gestion de l'office bruxellois de l'emploi a approuvé une proposition en ce sens fin janvier.