Tout sur FEB

Façades du MR et de la FEB vandalisées, des revendications transmises à la FEB, mais pas de "véritable négociation", marche pour la solidarité: le point sur une journée d'actions syndicales.

A quel sport vouent-ils une véritable passion ? Pourquoi ? Depuis quand ? Et avec quel impact sur leur vie, privée comme professionnelle ? Cette semaine : le patron des patrons, Pieter Timmermans, raconte son idylle avec Anderlecht depuis qu'il est tout petit. Le foot, pour ce CEO, est aussi devenu un lieu de pouvoir. Dont il désapprouve les dérives.

Quel est le point commun entre la CGSP et la FEB ? Ces deux organisations s'accordent à dire que la liste des métiers lourds élaborée pour le secteur public n'est pas bonne. Alors que la CGSP se met en grève parce que l'ensemble du personnel ferroviaire n'est pas reconnu comme métier lourd, la FEB juge cette liste beaucoup trop longue. Par opposition à la motivation des préavis de grève, sur laquelle le débat a principalement porté, je voudrais pour ma part avancer quelques autres éléments.

Les syndicats et les employeurs se posent encore beaucoup de questions sur l'introduction du système des métiers pénibles en 2020. Un avis commun, comme l'a demandé le gouvernement, n'a pas encore été émis. "Ce ne fut pas possible, parce que le quorum n'était pas atteint du côté patronal", précisent les syndicats dans un communiqué commun.

" Le débat sociétal sur la réforme de notre régime de pension est dans l'impasse totale. Le positionnement unilatéral du gouvernement et la réaction crispée des partenaires sociaux l'ont rendu impossible ", écrivaient lundi dernier les experts Bea Cantillon et Erik Schokkaert à propos de nos pensions. La FEB ne se sent pas visée. Mais il ne fait aucun doute qu'ils ont mille fois raison.

Robin Walker, ministre britannique chargé de la Sortie de l'Union européenne, plaide pour "une relation forte" entre le Royaume-Uni et la Belgique, dans les colonnes de L'Echo vendredi. Il était à Bruxelles jeudi pour appeler à démarrer "au plus vite" les négociations sur la relation future entre son pays et l'UE.

Les quelque 25.000 manifestants, selon les estimations de la police, du cortège syndical contre la réforme des pensions se sont progressivement dispersés vers 13h00. "Pour Bacquelaine et sa clique, c'est no pasaran!", prévient Vertenueil.