Tout sur FCPPF

La commission de la Justice de la Chambre a approuvé mercredi en deuxième lecture la proposition de loi de la majorité sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG), avec le soutien du cdH. Dans la foulée, plusieurs fédérations de centres de planning familial ont dénoncé "un leurre", une proposition de loi "qui n'améliore en rien la situation des femmes confrontées à une grossesse non désirée", estiment-elles.

"Il est incorrect de dire que les centres de planning familial ne pourront plus délivrer la pilule du lendemain", s'insurge jeudi dans un communiqué la Fédération des centres pluralistes de planning familial (FCPPF), en réaction au refus de la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, d'autoriser ces centres à délivrer la pilule contraceptive aux jeunes filles et aux femmes.