Tout sur fait divers

Pleurs, cris, insultes: le face-à-face entre la mère des deux enfants massacrés par leur nounou en 2012 à Manhattan et son ex-employée s'est avéré intenable vendredi au tribunal, et la mère a quitté la barre au beau milieu de sa déposition.

Pour le philosophe Roger-Pol Droit, les émotions personnelles, que le "fait divers" mobilise, ont, mises ensemble, une dimension politique. La non-élucidation de grandes affaires criminelles pèse donc sur la société. Et assumer les pages sombres de son histoire est plus utile que de glorifier ses hauts faits.