Tout sur Fain

Jeune général, Napoléon semblait insensible à la fatigue et aux privations mais, progressivement, l'immensité de ses charges a exigé un lourd tribut physique et psychique. Ce qui est certain, c'est qu'il souffrait de problèmes de vessie chroniques et qu'à Waterloo, des hémorroïdes l'ont empêché de monter à cheval pour motiver ses soldats.