Tout sur Fadila Laanan

Pour la première fois depuis 2004, l'agence ne dépendra plus d'une tutelle socialiste mais écologiste. Il y a du changement dans l'air : faire pire devenait difficile. Sur ce constat, tous les négociateurs étaient d'accord. Y compris les socialistes.

Dérapage budgétaire, graves dysfonctionnements de gestion, manque de stratégie... L'agence régionale Bruxelles-Propreté est en piteux état, écrit Le Soir, lundi. En cause: "la machine à recruter du PS bruxellois", notamment.

Les déchets alimentaires des Bruxellois devront continuer à être amenés à Ypres, car le PS s'oppose à un projet de biométhanisation à Bruxelles, relève L'Echo, vendredi. Le dossier pourrait susciter de vives discussions au moment de former une nouvelle coalition.

Le 16 mai dernier, Le Vif L'Express appelait à voter femmes. Les Belges ont-ils suivi son conseil? En Flandre, le CD&V comptait sur Hilde Crevits pour affronter Bart De Wever (N-VA) au niveau flamand, mais l'effet escompté n'a pas eu lieu. Maggie De Block (Open VLD), si populaire quand elle était chargée de l'Asile et de la Migration, s'est également pris une énorme claque dans le Brabant-flamand.

Début avril dernier, quatre écoles secondaires bruxelloises, du réseau de la Cocof, lançaient une invitation aux six principaux partis se présentant aux élections (PS, MR, Ecolo, DéFI, CDH, PTB) pour mener, le 15 mai, un débat devant quelque quatre cents élèves de cinquième et de sixième secondaire en âge de voter, ce 26 mai.

La ministre-présidente du collège de la Commission communautaire française (Cocof), la socialiste Fadila Laanan, a demandé la dissolution de huit asbl créées au sein des écoles de son réseau, sans son aval ni celui du gouvernement bruxellois.

Comme annoncé officieusement lundi, l'actuelle directrice du centre d'études de la Ligue des Familles, Delphine Chabbert, a été proposée mardi soir aux militants de la fédération bruxelloise du PS pour occuper la quatrième place sur la liste socialiste en Région bruxelloise. Selon Laurette Onkelinx, plus de la moitié des candidats à la Région s'y présentent pour la première fois.