Tout sur excès de vitesse

47% des conductrices et 27% des conducteurs belges n'ont jamais été verbalisés pour excès de vitesse sur les routes du pays, selon le baromètre de la Mobilité de l'organisation flamande défendant l'intérêt des automobilistes VAB, qui s'interroge plus globalement sur la politique de contrôle sur les routes en Belgique.

En à peine deux semaines, 58.264 conducteurs ont été flashés dans les travaux de l'E40 en direction de Gand entre Erpe-Mere, Wetteren et Zwijnaarde, indiquent jeudi plusieurs journaux. Avant minuit, une voiture roule trop vite toute les six secondes en moyenne.

Les conducteurs en excès de vitesse à bord d'une voiture de société ne pourront plus échapper aux amendes à partir du 16 septembre prochain. Une base de données permettra en effet d'adresser les procès-verbaux directement au chauffeur du véhicule, indiquent mardi Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Une vingtaine de pays européens dont la Belgique participeront ce jeudi 16 avril à une nouvelle opération européenne de contrôle de la vitesse sur les routes.

Le ministre wallon des Travaux publics Maxime Prévot envisage un recours au secteur privé pour la gestion du réseau autoroutier tout comme il étudie l'opportunité de traiter certains excès de vitesse sous forme d'amende administrative.

Le nombre d'excès de vitesse constatés en Flandre est quatre fois plus important qu'en Wallonie, selon Het Belang van Limburg et la Gazet van Antwerpen, sur base d'une réponse de la ministre de la Justice Annemie Turtelboom à une question parlementaire.

Dans les différentes zones de police de Bruxelles, les excès de vitesse ne sont flashés qu'à partir de 57 km/h en zone 30 et de 76 km/h en zone 50. Il s'agit d'un accord avec le parquet de Bruxelles selon Johan Berckmans de la zone de police Bruxelles Ouest.

La police fédérale a constaté 2.354 excès de vitesse mardi. Il s'agissait de la deuxième journée d'"alerte smog" pour laquelle les limitations de vitesse ont été revues à la baisse dans les trois régions du pays.

On s'étonne au sein de la société de transports en commun de cette "énorme" hausse. "Le nombre de kilomètres parcourus a naturellement également augmenté durant cette période, mais pas dans cette mesure", indique Tom Van der Vreken, porte-parole de De Lijn.