Tout sur Eupen

La commission d'enquête sur les inondations reprend ses auditions, ce vendredi 26 novembre. Elle devait rendre ses conclusions en fin d'année, mais elle a été prolongée jusqu'au 28 février. Tant que les députés n'auront pas obtenu le dernier carat de l'information sur la gestion du barrage lors des inondations, leurs électeurs ne seront pas en paix.

Après l'audition à couteaux tirés du gouverneur de la province de Liège Hervé Jamar vendredi matin, c'est Catherine Delcourt, commissaire d'arrondissement de la province et gouverneure faisant fonction lors des inondations de la mi-juillet, qui est entendue cet après-midi par la commission d'enquête parlementaire.

Les procédures ont bien été respectées aux différents barrages lors des inondations qui ont touché la Wallonie les 14 et 15 juillet, a indiqué le ministre wallon du Climat et des Infrastructures, Philippe Henry (Ecolo), sur base d'une analyse indépendante de la gestion des voies hydrauliques.

Lors des inondations de la mi-juillet, les barrages de la Gileppe et d'Eupen ont joué leur rôle et permis d'éviter des dégâts plus importants encore dans la vallée de la Vesdre. C'est en tout cas la conviction de Christophe Vanmuysen et de Thibaut Mouzelard, des responsables du SPW Mobilité et Infrastructures, entendus vendredi après-midi par la commission d'enquête parlementaire sur la gestion des inondations.

Aucune société candidate à la réalisation de l'analyse indépendante sur la gestion des voies hydrauliques lors des inondations de juillet ne s'est manifestée, indique jeudi L'Echo. Le ministre Henry espérait un rapport pour le 1er septembre, il est désormais attendu à la fin du même mois, si l'appel d'offres lancé mercredi a plus de succès.

Les opérations de nettoyage continuent dans les communes touchées il y a plus de deux semaines par les inondations. Et avec elles, la remise en fonction des installations de gaz et d'électricité. Ce dimanche, Resa, opérateur des réseaux de distribution de gaz et d'électricité, a annoncé avoir dépassé la barre des 90% des ménages qui ont récupéré l'électricité.

A la suite des inondations des 14, 15 et 16 juillet derniers ayant causé la mort de 37 personnes en province de Liège, un juge d'instruction liégeois sera chargé d'identifier d'éventuels responsables qui pourraient être poursuivis d'homicides involontaires, par défaut de prévoyance ou de précaution, a indiqué mercredi le parquet du procureur du roi de Liège.

Revenant sur les "effroyables intempéries que la Belgique a endurées", et tout en sachant que "les mots ne panseront pas les plaies", le Premier ministre Alexander De Croo a adressé, via la presse locale, une lettre aux sinistrés et à leurs sauveteurs, pour assurer que le gouvernement n'abandonnera pas les familles et communautés touchées. La lettre a été rendue publique mardi, jour de deuil national.

Ce qu'un artiste aurait pu imaginer, moitié grotesque, moitié prophétique, l'inondation l'a réalisé à Verviers. Un monde bouleversé, aplati, dominé par la nature et des instincts prédateurs, mais cependant décidé à restaurer l'ordre de la solidarité.

Des vaccins Moderna contre le coronavirus ont été administrés lundi pour la première fois en Belgique, à Anvers. L'infirmier en chef de l'hôpital ZNA Middelheim a été le premier à en bénéficier. Le vaccin Moderna est administré à La Louvière, Eupen et Bruxelles lundi.

Le niveau d'alerte terroriste est maintenu à 2 en Belgique et n'est donc pas modifié à la suite de l'interpellation le week-end dernier de deux jeunes à Eupen, suspectés de tentative d'assassinat terroriste et de participation à une organisation terroriste.