Tout sur eu

Près d'un Grec sur deux (46%) a l'intention de voter non dimanche au référendum sur les propositions des créanciers (UE, BCE, FMI), mais le pourcentage a chuté depuis la mise en place du contrôle bancaire, selon un sondage publié mercredi.

L'Agenda pour la migration adopté mercredi par la Commission européenne prévoit un mécanisme de répartition dans toute l'Europe des demandeurs d'asile sauvés en Méditerranée, à côté d'un programme de réinstallation de réfugiés.

La Commission européenne va lancer une procédure pour abus de position dominante contre le géant américain Google, a annoncé mercredi midi la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager.

La Grèce, qui peine à s'accorder avec ses créanciers pour le déblocage d'un nouveau soutien financier vital, n'a pas demandé d'aide à la Russie mais pourrait bénéficier de crédits russes pour des projets d'infrastructure, a indiqué mercredi le président russe Vladimir Poutine.

L'adhésion à la zone euro est "irrévocable", a rappelé lundi la Commission européenne, alors que les spéculations sur une sortie de la Grèce reprennent à l'approche des élections anticipées.

Le Parlement européen mènera son enquête sur l'affaire LuxLeaks et préparera deux rapports, dont l'un devra déboucher sur des changements législatifs. Ainsi en ont décidé jeudi les groupes politiques de l'assemblée, après quelques jours d'incertitude.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a démenti mercredi tout "conflit d'intérêt", après les révélations sur un système d'évasion fiscale lorsqu'il était Premier ministre du Luxembourg, et a réaffirmé sa volonté de lutter contre ce phénomène.

Voilà qui fait tache à la veille du scrutin européen : une eurodéputée grecque, qui ne serait autre que la vice-présidente du Parlement européen Anni Podimata (groupe socialiste), est mise en cause pour harcèlement moral envers son assistante.

Polémique autour des normes de bruit appliquées à l'éolien wallon. Les riverains du projet du "Ridias" à Gembloux et La Bruyère ont porté plainte à la commission des pétitions du parlement européen. Ils accusent les autorités wallonnes d'avoir "dissimulé" des données afin d'outrepasser les normes en vigueur.

Les ministres des Affaires étrangères européens se réunissent ce mercredi pour décider d'une position commune sur la crise égyptienne. Misant sur une improbable médiation, ils ne prendront aucune sanction.