Tout sur étudiants

Masque ou pas masque à l'école? La question fait débat, alors que la fin des vacances d'été approche et qu'il faut petit à petit penser à organiser la rentrée scolaire. Au vu de l'évolution actuelle de l'épidémie de covid, les masques devraient être obligatoires pendant au moins 6 mois, selon un avis du groupe d'experts Gems.

L'usage du smartphone chez les étudiants a une influence sur leurs résultats scolaires. Les étudiants qui passent beaucoup de temps sur leur téléphone obtiennent ainsi des notes inférieures et davantage d'échecs que leurs camarades moins connectés, ressort-il d'une étude conjointe de l'UGent et de l'UAntwerpen menée auprès de 696 participants.

Les filières scientifiques continuent d'être de plus en plus attractives pour les jeunes. Par contre, la médecine, filière qui séduisait auparavant beaucoup de jeunes, enregistre une baisse des inscriptions en raison des nouvelles réglementations, explique samedi L'Echo.

Le nombre de demandes de bourses d'études a explosé ces dernières années, passant de 36.331 pour l'année scolaire 2002-2003 à 47.251 en 2012-2013, soit une augmentation de 30% en une dizaine d'années, peut-on lire dans l'édition dominicale de la Dernière Heure.

Les numéros INAMI pourront être délivrés à l'ensemble des étudiants francophones en attente cette année, moyennant un lissage négatif pour l'avenir, a annoncé vendredi la ministre des Affaires sociales et de la Santé Maggie De Block, qui a dit attendre en contrepartie un geste fort de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à savoir une diminution drastique du nombre d'étudiants à partir de la rentrée académique 2015.

L'estimation des services de police fait état de 7.500 personnes pour le cortège estudiantin de la Saint-Verhaegen, a indiqué jeudi à 19h00 Nicolas Dassonville, porte-parole de l'Université libre de Bruxelles (ULB). Aucun incident majeur n'a été rapporté.

Premier accroc au sein de la nouvelle majorité PS-cdH aux commandes en Fédération Wallonie-Bruxelles depuis juillet dernier: les humanistes ont fermement rejeté lundi soir l'idée avancée en matinée par le ministre de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt (PS) de relever les droits d'inscription pour les étudiants issus de milieux "très riches".

Des centaines d'étudiants ayant oublié de payer au minimum 10% du minerval officialisant leur inscription dans une haute école ou une université pour la date limite du 31 octobre sont considérés comme non-inscrits, apprend-on vendredi dans Le Soir.

Le ministre de l'Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude Marcourt (PS), n'est pas favorable à l'instauration d'un examen d'entrée aux études en médecine, comme préconisé la semaine dernière par les doyens des facultés de médecine francophones pour sortir de la crise des numéros Inami.