Tout sur études supérieures

Le virage vers les études supérieures est particulièrement difficile à négocier pour les jeunes fraîchement sortis de l'école secondaire. Quel que soit le type d'études, le taux d'échec avoisinerait les 60 % en première année du supérieur. (1) Comment assurer au mieux une réussite lors de ce grand chamboulement entre le secondaire et le supérieur ?

Renforcer l'accessibilité aux études supérieures n'est actuellement pas la priorité de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a déploré lundi lors de sa conférence de presse de rentrée la Fédération des Etudiants Francophones (FEF), qui craint une aggravation de la situation dans les prochains mois.

Jean-Claude Marcourt, le ministre de l"Enseignement supérieur en Communauté française, souhaite faire passer les études d'instituteur de trois à cinq ans, ce qui permettrait de revaloriser la profession tout en renforçant la qualité de l'enseignement en primaires.