Tout sur étude

Pourquoi vous pouvez continuer à dire des gros mots

Dire des gros mots est souvent mal perçu et est plutôt l'apanage des personnes mal éduquées, arrogantes, voire carrément vulgaires. Pourtant, une étude scientifique publiée dans le magazine Language Sciences révèle que plus nous jurons, plus nos capacités linguistiques sont élevées.

Le chercheur, un homme comme les autres ?

Une étude publiée mercredi dans la revue de la Royal Society suggère que la longueur du titre présentant une découverte influe sur sa diffusion. Il semble que les scientifiques aussi préfèrent les articles simples.

Avoir un enfant serait plus déprimant qu'un divorce ou la perte d'un conjoint

Avoir un enfant est censé être l'un des évènements les plus heureux de notre vie. Cependant, d'après une étude publiée par le journal Demography, relayée par The Washington Post, la réalité est très différente. La première année qui suit la naissance d'un enfant aurait un effet plus dévastateur sur la vie des individus qu'un divorce, la perte d'un emploi voire même le décès d'un conjoint.

Médecins : pénurie ou pas pénurie ?

Avec le dépôt de son projet de décret organisant un filtre aux études de médecine après le 1er BAC et son probable entérinement avant l'été par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude Marcourt, ministre de l'Enseignement supérieur, met apparemment fin à un triste feuilleton qui dure depuis plus de 15 ans.

La SNCB examine si son personnel travaille assez

La SNCB mène actuellement une étude pour voir où elle se situe par rapport aux autres compagnies ferroviaires européennes, avec pour question principale, celle de savoir si son personnel travaille assez, rapporte vendredi le journal De Tijd sur son site internet.

"Le quartier fait l'homme, peut-être plus que sa famille"

Lorsque les parents déménagent d'un quartier pauvre vers un quartier riche, c'est diablement efficace pour faire grimper à leur famille quelques échelons sur l'échelle sociale, écrit Matthias Somers sur base d'une étude américaine.

Les fonctionnaires devront travailler plus pour perdre jusqu'à 187 euros

D'après le projet de loi sur les pensions du service public, qui sera discuté ce mercredi à la Chambre, "les fonctionnaires devront travailler plus longtemps pour avoir moins de pension et pourraient perdre jusqu'à 187 euros par mois en raison de la suppression de la bonification pour diplôme et du bonus de pension", dénonce le service d'étude du PTB, mercredi dans un communiqué.