Tout sur Etienne Wéry

Un léger ralentissement non significatif dans l'augmentation des hospitalisations Covid-19 se fait ressentir ces 3 derniers jours dans les hôpitaux en région bruxelloise, selon plusieurs porte-paroles d'établissements de soin, qui se gardent de toutes conclusions trop hâtives quant à un effet salvateur des mesures restrictives imposées à la population par les autorités.

L'augmentation des admissions se poursuit dans les hôpitaux bruxellois, qui n'enregistrent pas encore l'effet des mesures restrictives attendu avec une semaine de décalage, selon un coup de sonde effectué lundi dans les différents réseaux hospitaliers de la région.

Les consultations non urgentes sont à nouveau autorisées depuis ce lundi dans les hôpitaux, mais ces consultations ne pourront néanmoins pas encore reprendre dans les hôpitaux du réseau Iris à Bruxelles. Le nombre de patients hospitalisés en raison du Covid-19 y est encore trop élevé. Le directeur général du groupe hospitalier souhaite avant tout que les cas de Covid-19 soient mieux répartis entre ses hôpitaux.

Les hôpitaux du réseau IRIS hors HUDERF prennent en charge 73 patients COVID-19 (63 confirmés et 5 suspects) dans leurs unités de soins intensifs pour un plafond théorique de 77 lits en soins intensifs COVID-19, une capacité actuelle de 81 lits de soins intensifs réservés au COVID-19 et une capacité totale de 114 lits de soins intensifs.

Les hôpitaux d'Iris Sud sont saturés avec des premiers transferts de patients qui sont réalisés vers d'autres hôpitaux. Le CHU Brugmann affiche également un taux d'occupation important des lits intensifs, à savoir de 92% par rapport aux plafonds théoriques.

L'essor des plates-formes pour indépendants préfigure un monde où le "jobbing" risque de devenir la norme. Comment s'accorder un petit extra après ses heures en profitant de la jungle numérique ?