Tout sur État belge

Et si le racisme, latent ou déclaré, retenu ou passé à l'acte, présent à l'intérieur de la police, loin d'être accidentel, était plutôt le produit d'un excès niché au sein même de tout État? Telle est l'unique question à laquelle nos propositions s'attelleront à répondre.

Le tribunal des référés de Liège a prononcé mercredi son ordonnance dans le dossier relatif à l'action introduite par la société ZenTech contre l'État belge, qui avait commandé 3.650.000 tests sérologiques à cette entreprise liégeoise. La Belgique est désormais condamnée à exécuter son contrat dans les 5 jours, sous peine d'astreinte de 10.000 euros par jour de retard.

Les détenu.es et leurs familles sont à bout. Depuis le début de la crise sanitaire, plus de contact physique ou de visite hors surveillance dans les prisons du pays. Une situation illégale. Une plainte contre l'État belge est en préparation et une manifestation aura lieu à Bruxelles dans les prochains jours.

Les prisons belges ont recensé en leurs murs 110 contaminations par le coronavirus - 33 détenus et 77 membres du personnel - depuis le 13 mars, sur les 10.430 prisonniers du Royaume, d'après les chiffres communiqués jeudi par l'administration pénitentiaire. Pour éviter que le virus ne s'y propage, elles ont adopté des mesures particulièrement strictes, à peine assouplies depuis le début de la pandémie.

Les négociations entre la Belgique et Lufthansa sur l'aide à Brussels Airlines sont près de conclure, mais achoppent sur la question des sanctions au cas où Lufthansa ne respecterait pas l'accord, écrit vendredi le journal L'Echo.

Les parents des 10 enfants qui doivent recevoir une assistance consulaire ainsi que des documents de voyage en vue de leur rapatriement en Belgique depuis la Syrie vont en appel de la décision du juge des référés de Bruxelles, ont indiqué lundi à Belga leurs avocats, maîtres Abderrahim Lahlali et Mohamed Ozdemir. Le recours ne vise que la partie du jugement qui précise que les parents ne sont eux-mêmes pas concernés par un rapatriement.

L'État belge doit tout mettre en oeuvre pour rapatrier une combattante belge en Syrie et ses deux enfants, ont ordonné mercredi les magistrats du tribunal de première instance de Bruxelles en référé. L'information, divulguée mercredi soir par la RTBF, a été confirmée par l'avocat de la mère, Me Nicolas Cohen. La femme de 23 ans et ses deux enfants se trouvent depuis février 2018 dans le camp kurde de Al-Roj et désire rentrer en Belgique. L'État dispose de 75 jours pour les rapatrier.

Le délai du 3 juin avant lequel le gouvernement fédéral doit réaliser une étude d'incidences sur les nuisances sonores autour de Brussels Airport devrait être respecté, à en croire samedi le cabinet du ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR). Le tribunal de première instance de Bruxelles vient en effet de condamner l'État à agir de la sorte sous peine de devoir payer une astreinte de 300.000 euros par mois.

Huit condamnés pour terrorisme, emprisonnés à la prison d'Ittre, ont assigné l'État belge en responsabilité, pour faute, indiquent des sources judiciaires, citées par L'Echo jeudi. Ils contestent leurs conditions de détention dans l'aile Deradex de la prison d'Ittre.