Tout sur Etat

"Quand la justice de l'Etat n'est que violence... La violence du peuple n'est que justice", tel est le slogan qu'ont affiché sur une banderole, placée sous le pont Sainctelette à Bruxelles, plusieurs activistes, dimanche vers 14h00. Ceux-ci ont circulé sur le canal à bord de radeaux pour dénoncer la limitation du droit de manifester en raison de la crise sanitaire, et pour mettre en lumière les nombreuses luttes sociales qui émergent suite au confinement.

Le ministre-président wallon Elio Di Rupo a tenu dimanche à réagir à de récents propos du président polonais, qui lors d'un meeting de campagne électorale a qualifié "l'idéologie LGBT" de "néo-bolchévisme", comme si le fait d'être homosexuel relevait d'une idéologie que le monde moderne tente d'"inculquer" aux enfants.

Plusieurs scénarios - tous allant dans le sens d'un maintien au pouvoir du président Joseph Kabila - circulaient mercredi après l'annonce d'un report partiel, à mars 2019, des élections directes (présidentielle, législatives et provinciales) prévues dimanche en République démocratique du Congo (RDC), notamment pour désigner un nouveau chef de l'Etat.

Alors que la Belgique traverse "de vives tensions politiques", le roi Philippe dit faire "confiance au sens des responsabilités de nos dirigeants pour agir dans l'intérêt du pays et de la population." Les inégalités, la pauvreté, l'intolérance et le changement climatique sont des questions "qui demandent des réponses exhaustives", souligne le souverain dans son message de Noël diffusé lundi.

Le comité ministériel restreint se penche vendredi sur une procédure devant régler le travail gouvernemental des prochains mois, en concertation avec le parlement. De l'aveu même des vices-premiers ministres, le gouvernement démissionnaire devrait être chargé dans les prochaines heures d'exécuter les affaires courantes.

Les salaires nets augmenteront bien à partir du 1er janvier prochain à la suite de l'entrée en vigueur d'une nouvelle étape du taxshift, a indiqué jeudi soir le cabinet du ministre des Finances, Alexander De Croo.

Les quotas de 50 demandes d'asile maximum par jour auprès de l'Office des étrangers, décidés le 22 novembre dernier, ont été suspendus en extrême urgence par le Conseil d'Etat qui a estimé qu'une telle décision "a pour effet de rendre exagérément difficile l'exercice d'un droit fondamental (reconnu par la Convention de Genève), soit l'accès effectif à la procédure de reconnaissance de la qualité de réfugié ou d'octroi de la protection subsidiaire, pour certains étrangers pourtant désireux de présenter une demande de protection internationale".

Le village d'Obinugwu, dans le sud-est du Nigeria, dormait encore à poings fermés le matin du 9 novembre quand un long convoi de pick-ups s'est arrêté devant une vaste propriété, gardée par de hauts murs surmontés de barbelés. Profitant de l'obscurité, une cinquantaine de policiers lourdement armés ont encerclé la maison d'un chef local. Leur cible? Un vieux hangar en tôles ondulées dissimulé par une épaisse jungle au fond de la cour.

Le Roi a interrompu mercredi ses consultations. Il a reçu successivement dans la matinée les présidents du cdH, Benoît Lutgen, et de l'Open Vld, Gwendolyn Rutten, et, dans l'après-midi, les présidents de la N-VA et du PS, Bart De Wever et Elio Di Rupo. Les consultations reprendront jeudi à 9h.

A Katowice, les Etats-Unis, soutenus par la Russie, l'Arabie saoudite et le Koweit, ont mené bataille pour empêcher que le cri d'alarme des scientifiques soit pris en compte par les gouvernements du monde.