Tout sur Etat

Pour diriger le service qui lutte contre la grande fraude fiscale, on se doit d'être irréprochable. Est-ce le cas de Jean-François Vandermeulen? Cet agent de l'Etat a cumulé, pendant des années, une activité commerciale.

"Un nouveau gouvernement se doit de susciter inspiration et admiration", professait Bonaparte, "qu'il cesse de briller et c'en est fait de lui". L'avenir lui donnera raison. Dès le début de son régime, des lignes directrices ont été tracées pour ses ministres et conseillers, et les principes de la Révolution française définitivement ancrés dans la législation.

Pour le sociologue du risque Frédéric Claisse, attaché à l'Iweps (Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique) et à l'ULiège, le gouvernement a bien fait d'informer la population pour motiver ses décisions dans la lutte contre le coronavirus. Mais prendre en compte le point de vue des destinataires des mesures était tout aussi essentiel. Et cela n'a pas été fait.

Le gouvernement De Croo lance la procédure de consultation pour revoir la Constitution. Les citoyens pourront participer via une plateforme. Une intiative sera prise pour mettre fin aux blocages sans fin dans la composition des gouvernements.

Le texte de "loi pandémie" de la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden est prêt à être soumis au parlement. Il a été approuvé par le Conseil des ministres après prise en compte des différents avis requis, dont celui du Conseil d'Etat, communique son cabinet lundi.

Le Conseil d'Etat a remis la semaine passée son avis sur l'avant-projet de loi pandémie du gouvernement. Selon la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden, celui-ci est "clair et nuancé". Il permettra d'"affiner" le texte et de présenter "dans les plus brefs délais" un projet de loi adapté en seconde lecture au gouvernement avant la transmission au parlement.

Deux siècles après sa mort, Napoléon continue d'alimenter les passions: "l'empereur des Français", mort déchu et en exil à 51 ans après avoir dominé l'Europe, voit encore aujourd'hui s'affronter partisans et adversaires.

Face à la brutalité de la répression militaire, certains groupes armés des minorités ethniques pourraient conjuguer leurs efforts avec le mouvement démocratique du "pays birman" pour contrer la volonté de la junte. Une perspective qui n'est pas sans danger.

Le Conseil des ministres a marqué son accord, vendredi, à l'objectif d'un traitement des données personnelles des citoyens, par les autorités publiques, qui soit plus transparent et accessible. Actuellement, la règlementation encadrant les flux de données et leur traitement par l'Etat est "dispersée et manque de vision globale et cohérente", constatent les ministres.