Tout sur Espagne

Ce n'est que la troisième fois dans l'histoire du cyclisme que les trois grands Tours de la saison sont remportés par des coureurs du même pays, en l'occurrence des Britanniques. Mais, cette fois, ces victoires sont le fait de trois noms distincts : Chris Froome en Italie (Team Sky), son coéquipier Geraint Thomas en France et Simon Yates (Mitchelton-Scott) en Espagne.

De la présidentielle brésilienne aux "gilets jaunes" en France, l'année 2018 a été marquée par une influence toujours croissante des "infox", portée par la puissance de dissémination et d'exposition des réseaux sociaux, et minant une confiance déjà faible dans les médias et les institutions.

"Cette fois, il a répondu", titre le quotidien Le Parisien. "Je vous ai un peu compris", ironise en revanche Libération: la presse était mardi matin à l'image des réactions contrastées des "gilets jaunes" au lendemain de l'allocution décisive du président français, regardée par 21 millions de téléspectateurs.

Un petit parti d'extrême droite, Vox, a fait son entrée dimanche dans un parlement régional, une première en Espagne, en remportant 12 sièges aux élections en Andalousie et mis fin à la domination de la gauche dans la région la plus peuplée du pays, une gifle pour le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez.

La Grande-Bretagne a publié vendredi quatre accords concernant Gibraltar qu'elle a signés avec l'Espagne dans le cadre de l'accord sur sa sortie de l'Union européenne, qui prévoient une coopération sans précédent entre Madrid et le petit territoire britannique.

Gibraltar, cédé à la Grande-Bretagne au XVIIIe siècle mais dont Madrid revendique la souveraineté, est un point névralgique en Espagne et un enjeu de politique intérieure, ce qui explique l'intransigeance de Pedro Sanchez qui menace de faire dérailler le Brexit.

Des salariés d'Amazon en Espagne, Allemagne et Grande-Bretagne se sont mis en grève vendredi, jour des super soldes du "Black Friday", pour exiger de meilleures conditions de travail, le géant mondial de la vente en ligne minimisant l'ampleur du mouvement.

Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a réitéré mercredi soir sa menace de veto à l'accord sur le Brexit lors du sommet européen de dimanche s'il n'obtient pas gain de cause sur Gibraltar.

La dirigeante britannique Theresa May va brièvement s'extraire mercredi du pesant contexte politique britannique pour discuter à Bruxelles des derniers points en suspens du divorce avec l'UE, à moins de cinq mois de la date fatidique du Brexit.