Tout sur espace Schengen

La France est "réticente" sur la mise en place d'un passeport vaccinal communautaire, estimant que la question ne doit pas être au menu du Conseil européen de la semaine prochaine, selon son secrétaire d'Etat aux Affaires européennes.

Terrorisme islamiste, pression migratoire, menace sanitaire: les dérogations aux règles de la libre circulation dans l'espace Schengen mettent à rude épreuve l'un des socles de la construction européenne. Emmanuel Macron appelle à "refonder" le système créé il y a trente-cinq ans. Effet d'annonce? Ou avancées en perspective? Débat avec Yves Bertoncini, président du Mouvement européen-France et Federica Infantino, chercheuse à l'ULB.

Gibraltar pourrait rejoindre l'espace Schengen afin de garantir la liberté de mouvement à sa frontière avec l'Espagne quand le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne, a suggéré le chef du gouvernement de ce territoire britannique dans une interview à l'AFP.

Plus de 139.000 personnes ont traversé illégalement les frontières de l'Union européenne en 2019, a annoncé vendredi Fabrice Leggeri, directeur général de Frontex, l'agence européenne de garde-frontières et garde-côtes lors d'une conférence de presse. C'est une chute de 6% par rapport à 2018 mais surtout 92% de moins que le record de 2015, au moment de la crise migratoire. Il s'agit également du niveau le plus bas depuis 2013.

Dans un nouveau rapport publié par l'organisation Transnational Institute, on révèle que les États membres de l'Union européenne et de l'espace Schengen ont fait construire près de 1000km de murailles aux frontières. Soit, l'équivalent de plus de six fois la taille du mur de Berlin.

Les encombrements monstres à la frontière entre la Croatie et la Slovénie résultant de l'introduction de contrôles systématiques aux frontières extérieures de l'Espace Schengen sont "insupportables" et les deux pays vont proposer des changements à l'UE, a affirmé dimanche le Premier ministre slovène Miro Cerar.

Dès le 7 avril prochain, les contrôles d'identité seront renforcés à l'entrée et à la sortie de l'espace Schengen. Les Belges, les ressortissants de l'UE et les membres de leur famille seront soumis à des vérifications frontalières plus strictes dans les aéroports, les ports maritimes et les gares ferroviaires internationales. Ces changements pourraient entraîner un allongement des délais d'attente, met en garde la police fédérale.

Le Premier ministre turc Binali Yildirim a affirmé jeudi que son pays n'amenderait pas sa législation antiterroriste, une condition fixée par l'Union européenne (UE) pour exempter les citoyens turcs de visa à l'entrée dans l'espace Schengen.

Les étrangers qui séjournent illégalement en Belgique risquent désormais une amende administrative de 200 euros, écrit vendredi De Standaard. L'Office des étrangers peut l'infliger depuis le 24 juillet.