Tout sur Erik Rossignol

Le nombre de Belges qui ingèrent des analgésiques opioïdes, tels que le tramadol et l'oxycodone, continue d'augmenter, rapporte vendredi De Morgen, sur base de chiffres de l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami).

Le nombre de personnes ayant recours à des médicaments antidouleurs puissants comme le fentanyl, le tramadol et l'oxyocodon a augmenté d'un tiers depuis 2010, écrivent jeudi De Nieuwsblad, de Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Le Service d'évaluation et de contrôle médicaux (SECM) de l'Inami, l'Institut national d'assurance maladie-invalidité, a détecté près de 8,8 millions d'euros attestés indûment à l'assurance soins de santé en 2016 par les dispensateurs de soins (médecins, pharmaciens, infirmiers, hôpitaux, etc.), ressort-il de son rapport annuel publié vendredi. En raison de la réduction du personnel du SECM, le nombre de dossiers de contrôle ne cesse de diminuer.