Tout sur Eric Van Rompuy

Le Premier ministre Charles Michel a affiché lundi une position "ferme" vis-à-vis des quatre partis de la coalition gouvernementale, toujours agitée par la question du sort réservé à des Soudanais après leur rapatriement, rejetant notamment tout chantage ou toute provocation venant de l'opposition ou de la majorité.

Le président de la Commission des Finances de la Chambre, Eric Van Rompuy (CD&V), en a appelé dimanche au respect du parlement. Evoquant la crise soudanaise, il n'a pas mâché ses mots envers le Premier ministre, Charles Michel. Selon lui, le chef du gouvernement fédéral est devenu la "marionnette" de la N-VA.

L'opposition et la majorité ne se sont pas réconciliées jeudi malgré quasiment six heures de débat sur les recommandations de la Commission Panama Papers. Si tout n'est pas à jeter dans le texte, la première juge que le débat a été phagocyté par la seconde qui a reproché à la première un a priori idéologique.

Le député fédéral Eric Van Rompuy (CD&V) dira au revoir, lors du conseil communal du 19 décembre, à la politique communale. Il a siégé de manière ininterrompue ces 34 dernières années, dont seize années comme échevin. Il est actuellement échevin de l'Aménagement du territoire et du Logement.

Le président de la commission des Finances, le CD&V Eric Van Rompuy, invite les députés à se mesurer au gouvernement qu'il accuse de considérer le parlement comme une vulgaire "boîte aux lettres". Il n'est pas certain que le budget puisse être voté d'ici aux vacances de Noël, met-il en garde.

Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, a refusé vendredi de transmettre à la Commission des Finances de la Chambre le rapport qu'il a demandé au Conseil supérieur des Finances à propos de la réforme de l'impôt des sociétés, a indiqué le président de la Commission, Eric Van Rompuy (CD&V). Le rapport est une note provisoire et des questions supplémentaires ont été posées.

Après avoir annoncé qu'une copie des données de la banque Optima était disponible au sein de l'ISI, Karel Anthonissen, de l'ISI Gand, a-t-il été piégé par son patron et par Eric Van Rompuy, président de la commission d'enquête parlementaire Optima ? Il commence à y avoir un parfum de scandale dans cette histoire.

Le CD&V réunit un Bureau politique consacré aux discussions budgétaires qui n'ont pu aboutir, empêchant mardi après-midi la déclaration gouvernementale à la Chambre. A leur arrivée, plusieurs mandataires chrétiens-démocrates ont clairement marqué leur soutien à la ligne dure affichée par le parti durant ces dernières heures. "Il faut résister", ont-ils indiqué avant la réunion.

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt réagit aux critiques au sujet du budget fédéral dont les chiffres ne seraient pas corrects. "J'en ai marre", déclare Van Overtveldt sur son site ce jeudi alors que le déficit budgétaire faisait l'objet de débats à la Chambre.

À en croire un rapport du SPF Finances, consulté par le quotidien De Morgen, les rentrées fiscales des cinq premiers mois de 2016 ont rapporté 2,2 milliards d'euros de moins que prévu. Ce contretemps risque de compliquer les négociations budgétaires qui s'annoncent déjà très difficiles étant donné que le gouvernement doit trouver 8 milliards d'euros pour 2018.