Tout sur Enseignement

Alors que l'épidémie de coronavirus reprend vigueur en Belgique malgré des mesures strictes appliquées depuis octobre dernier, le pays a décidé de refermer l'ensemble de ses écoles et de suspendre les cours cette semaine, à quelques jours du début des vacances de Pâques.

Le Comité de concertation est avancé à vendredi 15h au vu des mauvais indicateurs. La fermeture des écoles était sur la table, mais les Communautés s'y oppsent. On évoque, à tout le moins, une remise en question du calendrier de reprise en présentiel. On parle aussi de refermer les coiffeurs ou les centres commerciaux. Une crise sans fin?

Les élèves de 5e et 6e primaires en Flandre devront porter un masque de protection à l'école, au moins jusqu'aux vacances de Pâques, a-t-il été décidé mercredi soir à l'issue d'une concertation du secteur. La reprise de l'enseignement à l'école à temps plein pour le deuxième degré du secondaire est postposée après le congé scolaire.

Les ministres flamands de l'Enseignement Ben Weyts (N-VA) et du Bien-être Wouter Beke (CD&V) ont appelé lundi les centres de vaccination du nord du pays à penser aux enseignants de maternelle et à ceux qui travaillent dans l'accueil d'enfants, en cas de surplus de vaccins. "Ces groupes peuvent aussi être contactés, s'il y a un surplus".

Le 23 mai dernier, plusieurs parlementaires de la FWB, issus de différents partis, ont déposé une proposition de décret visant à généraliser l'inclusion, dans l'enseignement ordinaire, d'élèves dits " à besoins spécifiques ". Il y a quelques jours, la ministre de l'Enseignement s'est même déplacée à Namur pour assurer la promotion de cette méthode.

Les établissements scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles vont recevoir ensemble six millions d'euros pour compenser les coûts supportés depuis début janvier pour la désinfection et les nettoyages supplémentaires des classes en raison de la pandémie de coronavirus.