Tout sur ennui

À cause des iPad, des smartphones et des MP3, nos vacances sont devenues aussi lisses que le reste de l'année. La journaliste Ann Peuteman regrette les vacances d'antan où l'on pouvait mourir d'ennui, dépérir à cause du manque de l'autre ou encore se perdre dans les rues et dans nos pensées.

Selon une étude réalisée par l'université américaine de Virginie publiée dans le magazine Science, la plupart des gens détestent se retrouver seuls sans distraction. La moitié d'entre eux préfèrent même la douleur à l'ennui.