Tout sur Employeur

Reprendre une vie sans pass sanitaire n'est pas pour tout de suite. Alors que le CST+ entre en vigueur le 20 novembre, son imposition sur les lieux de travail est dans l'air. Pourtant, cet outil pose plusieurs questions éthiques. Et il a été politiquement élaboré dans des circonstances qui posent question.

La question de la situation vaccinale des employés est sur toutes les lèvres, alors que les entreprises se préparent pour leur "plan de retour" après l'été. Se dirige-t-on vers une obligation vaccinale en Belgique? Les entreprises ont-elles le droit de savoir si les travailleurs sont vaccinés ou non? Le point avec Kris De Meester, expert santé et bien-être au travail à la FEB.

"Des dépistages seront proposés dans les lieux de travail où le télétravail est impossible" a annoncé le Premier ministre Alexander De Croo lors du comité de concertation de ce vendredi 19 mars. Kris De Meester, premier conseiller de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) met sur table le protocole à discuter ce mardi lors de la réunion prévue avec le cabinet du ministre de l'Économie et du Travail.

Par notre proposition de loi, nous voulons amener du changement pour les 250 000 personnes qui, aujourd'hui, dans notre pays, travaillent et vivent dans la pauvreté. Il est donc particulièrement cynique que les organisations patronales rejettent immédiatement notre proposition en affirmant que celle-ci équivaudrait à du chômage organisé".