Tout sur Emploi

La dégressivité des allocations de chômage, renforcée par le gouvernement Di Rupo et que s'apprête à accroître encore le gouvernement Michel, est inefficace dans la mise à l'emploi des chômeurs. Elle augmente, au contraire, la précarité des chercheurs d'emploi car elle est un frein majeur à l'entrée en formation, a affirmé lundi le ministre bruxellois de l'Emploi Didier Gosuin.

Pas moins de 77.000 Bruxellois occupent un emploi en dehors de la Région capitale, ressort-il des chiffres de l'Enquête sur les forces de travail du SPF Économie, relayés par Actiris samedi. Parmi ceux-ci, plus de 51.000 prennent le chemin de la Flandre.

L'Union générale des infirmiers de Belgique (UGIB) s'inquiète du nouveau modèle salarial IFIC qui doit entrer en vigueur dans le secteur des soins de santé à partir du mois prochain. Elle juge ce modèle inacceptable entre autres parce que les infirmiers n'ont pas une vue claire sur ce qu'ils vont gagner et que certains risquent de recevoir une pension rabotée.

Le ministre wallon de l'Emploi Pierre-Yves Jeholet va réclamer les sommes indûment versées aux employeurs sur les exercices 2014 à 2016 dans le cadre des aides à la promotion de l'emploi, alors que le système des points APE est en passe d'être réformé. Quinze millions indûment versés aux communes et ASBL sont en jeu, rapporte Le Soir mercredi.

Si on faisait tous un peu moins de mystères à propos de nos revenus, on pourrait enfin atténuer l'écart salarial. "À présent, une femme ne peut que présumer que l'homme au bureau à côté d'elle gagne plus qu'elle", écrit notre consoeur de Knack Ann Peuteman.

À en croire une information du quotidien De Standaard, le ministre flamand de l'Emploi, Philippe Muyters (N-VA), compte sur les travailleurs wallons pour combler le manque de personnel dans les entreprises flamandes. La pénurie de travailleurs est telle qu'il se dit même prêt à laisser tomber les exigences linguistiques.

"Les Wallons bienvenus en Flandre", titrions-nous récemment Sauf que... À la suite de la réforme des agences locales pour l'emploi (ALE), les demandeurs d'emploi domiciliés ailleurs qu'en Flandre ne peuvent plus travailler comme " travailleur de quartier "...

La Commission européenne travaille à une révision de la directive "déclaration écrite", qui donne le droit aux travailleurs qui commencent un nouveau boulot d'être tenus au courant par écrit d'une série d'éléments essentiels de leur emploi. Elle pense notamment introduire une "dose de prévisibilité" pour ceux qui exercent un flexi-job.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a promis mercredi, lors de son discours sur l'état de l'Union, la création d'une "Autorité commune du travail" pour veiller au respect de l'équité dans le marché unique. La commissaire européenne à l'Emploi et aux Affaires sociales, la Belge Marianne Thyssen, présentera une proposition en ce sens d'ici fin 2018.