Tout sur Emmanuelle Praet

Les tensions se multiplient au départ de la nouvelle fracture qui déchire la société. Les partis se repositionnent, les gilets jaunes grondent et même la suspension d'une chroniqueuse par RTL-TVI devient révélatrice. Un nouveau pacte social s'impose. Possible ?

L'éviction d'Emmanuelle Praet cache un important problème de pluralisme dans la presse belge francophone. Un prêt-à-penser progressiste orwellien y règne, rarement perturbé par quelques intellectuels de droite qui se comptent sur les doigts d'une main.

Dans un entretien accordé au Soir mercredi, la co-présidente d'Ecolo, Zakia Khattabi, assure ne pas avoir demandé la mise à l'écart par RTL de la chroniqueuse Emmanuelle Praet. L'écologiste met en garde contre la désinformation et dénonce ses adversaires qui font de l'urgence climatique "un vulgaire enjeu électoral".

La direction de RTL Belgium a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec Emmanuelle Praet, annonce-t-elle dans un communiqué mardi. Cette décision intervient à la suite de propos de la chroniqueuse lors de l'émission dominicale "C'est pas tous les jours dimanche", considérés comme "outranciers".

La décision prise par RTL-TVI d'écarter sa chroniqueuse Emmanuelle Praet après de nouveaux propos polémiques sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche" ne fait pas l'unanimité, plusieurs élus de droite la dénonçant sur Twitter.