Tout sur Emmanuel De Bock

Les propos de la nouvelle ministre bruxelloise de la Mobilité au sujet de la possibilité de l'instauration d'un péage urbain en cas d'échec de l'instauration d'un modèle de taxation kilométrique intelligente ne constituent pas une surprise. Ils s'inscrivent dans le contexte des négociations en Wallonie et en Flandre, auxquelles il faut laisser le temps de former un gouvernement avant d'envisager ensemble un modèle de taxation au kilomètre lié à l'usage de la voiture, a affirmé mercredi le chef du groupe DéFI eu parlement bruxellois, Emmanuel De Bock.

Après le retrait des matches de l'Euro 2020 à Bruxelles, il n'est pas inutile de rappeler que le projet de nouveau stade national, désormais compromis, a déjà coûté cher au contribuable.

La désignation par le PTB de Mathilde El Bakri, future tête de liste en vue des élections communales à la Ville de Bruxelles en 2018, comme membre de la commission d'enquête sur le Samusocial, a eu le don d'en énerver plus d'un, vendredi après-midi, dans la majorité et au groupe MR du parlement bruxellois, au moment où le président Charles Picqué a lu la liste des futures membres de ladite commission.

La directrice du samusocial Pascale Peraïta a annoncé vendredi dans un communiqué son départ du bureau de cette asbl. "Au vu de la tourmente de ces derniers jours, je quitte dès maintenant le bureau de l'asbl samusocial. C'est avec une immense tristesse et un profond écoeurement que j'ai décidé de prendre du recul par rapport à un combat que j'ai mené avec force pendant presque 20 ans", indique-t-elle.

Le député bruxellois Emmanuel De Bock (FDF) a plaidé dimanche en faveur d'une révision des lois qui organisent la répartition des sièges entre circonscriptions. Lors du prochain scrutin fédéral, Bruxelles sera privée d'un siège supplémentaire et ce, pour de longues années.

Le débat entre Olivier Maingain et Emmanuel De Bock, les deux candidats à la présidence du FDF, se tient ce soir à Wolubilis. Le président sortant voulait y inviter la presse. Finalement, seuls les membres du parti sont conviés assister au duel.

Olivier Maingain ne sera finalement pas le seul candidat à la présidence du FDF. Alors que le dépôt des candidatures se clôturait lundi soir, le député régional et conseiller communal ucclois Emmanuel De Bock a annoncé, via un tweet, qu'il brigue lui aussi la présidence du parti, peut-on lire sur les sites du Soir et de Sudpresse.