Tout sur Emirats arabes unis

De la Libye au Yémen en passant le Qatar, les Emirats arabes unis version MBZ sont sur tous les fronts. Avec des résultats mitigés.

Les contribuables soumis à l'impôt des sociétés (Isoc) ou à l'INR/Soc (impôt des non-résidents-sociétés) doivent déclarer tous les paiements directs et indirects dans les paradis fiscaux, pour autant que le total de ceux-ci, effectués durant la période imposable, atteignent 100 000 euros.

En réduisant leur présence militaire dans la coalition formée avec Riyad pour combattre au Yémen, les Emirats arabes unis illustrent les divergences de stratégies des deux pays et les ambitions d'Abou Dhabi sur le golfe d'Aden.