Tout sur Elke Van den Brandt

Après le confinement = avant le confinement ? Pas sûr. Nos habitudes de déplacement ont changé pendant la crise sanitaire. Le télétravail, la flexibilité des horaires, la distanciation sociale et la découverte des avantages du vélo font évoluer la mobilité urbaine.

L'attelage rouge-vert-amarante qui pilote le gouvernement bruxellois a fait de la mobilité sa priorité. Objectif : réduire l'emprise de la voiture individuelle sur l'espace public et offrir des solutions crédibles, sécurisées et adaptées aux besoins de chacun. Comment se déplacera-t-on dès lors dans la capitale ?

La Société bruxelloise de transports publics (STIB) introduira en avril ou mai prochain le paiement sans contact et augmentera dans le même temps le prix du ticket papier. L'information donnée par Bx1 est confirmée par la STIB et la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen). Les autres tarifs ne subiront aucune modification.

La ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt prévoit l'achat de 60 radars de contrôle de vitesse, ce qui devrait porter l'ensemble à 149 unités. Ce nombre peut encore croître si les communes en font la demande, a affirmé mardi la ministre, en commission Mobilité du parlement régional, à l'occasion de l'ouverture de l'examen du volet Mobilité du projet de budget pour l'an prochain.

Bruxelles, un chantier permanent ? C'est souvent l'impression qu'elle donne. Une situation chaotique qui, aux yeux des automobilistes et des habitants, résulte d'un manque flagrant de coordination. Ils ne sont pourtant pas au bout de leurs peines : de nombreux travaux sont encore prévus dans les prochaines années. Avec pour objectif principal... d'améliorer la mobilité et le bien-vivre ensemble.

La zone 30 sera généralisée dès 2021 dans la capitale, annonce Elke Van den Brandt (Groen), la nouvelle ministre bruxelloise de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité routière , dans Le Soir jeudi. Elle veut faire de la sécurité routière une priorité, et la zone 30 est au centre du dispositif. "Il faut apaiser la ville, améliorer le bien-être des habitants, sécuriser le trafic, faire diminuer le bruit (de 50 %), réduire la pollution", justifie la ministre.

La ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) appelle à un changement de mentalité qui doit se traduire par des investissements justes dans une meilleure mobilité à Bruxelles. Elle publie vendredi une lettre ouverte aux navetteurs, cyclistes et piétons de Bruxelles à l'occasion de la semaine de la mobilité.

"Moins de voitures, plus d'air pur!" est le slogan retenu pour la semaine de la mobilité en Région bruxelloise, ont annoncé mardi les ministres régionaux Elke Van den Brandt (Mobilité) et Alain Maron (Environnement). Celle-ci se déroulera du lundi 16 au dimanche 22 septembre, point d'orgue de la semaine avec le dimanche sans voitures.

La secrétaire d'Etat bruxelloise chargée de la transition économique et de la recherche, Barbara Trachte (Ecolo), s'est montrée jeudi moins radicale que sa collègue de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen), quant à l'instauration d'une taxation kilométrique intelligente en solo par la Région bruxelloise, en insistant sur la nécessité de "d'abord parler avec les autres Régions".