Tout sur Elke Van den Brandt

Les 12 travaux de Bruxelles-Capitale

Bruxelles, un chantier permanent ? C'est souvent l'impression qu'elle donne. Une situation chaotique qui, aux yeux des automobilistes et des habitants, résulte d'un manque flagrant de coordination. Ils ne sont pourtant pas au bout de leurs peines : de nombreux travaux sont encore prévus dans les prochaines années. Avec pour objectif principal... d'améliorer la mobilité et le bien-vivre ensemble.

Bruxelles, bientôt entièrement zone 30 et tolérance zéro

La zone 30 sera généralisée dès 2021 dans la capitale, annonce Elke Van den Brandt (Groen), la nouvelle ministre bruxelloise de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité routière , dans Le Soir jeudi. Elle veut faire de la sécurité routière une priorité, et la zone 30 est au centre du dispositif. "Il faut apaiser la ville, améliorer le bien-être des habitants, sécuriser le trafic, faire diminuer le bruit (de 50 %), réduire la pollution", justifie la ministre.

La ministre bruxelloise de la Mobilité appelle à transformer les mentalités

La ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) appelle à un changement de mentalité qui doit se traduire par des investissements justes dans une meilleure mobilité à Bruxelles. Elle publie vendredi une lettre ouverte aux navetteurs, cyclistes et piétons de Bruxelles à l'occasion de la semaine de la mobilité.

Une semaine de la mobilité axée sur la qualité de l'air à Bruxelles

"Moins de voitures, plus d'air pur!" est le slogan retenu pour la semaine de la mobilité en Région bruxelloise, ont annoncé mardi les ministres régionaux Elke Van den Brandt (Mobilité) et Alain Maron (Environnement). Celle-ci se déroulera du lundi 16 au dimanche 22 septembre, point d'orgue de la semaine avec le dimanche sans voitures.

Taxation kilométrique: Barbara Trachte souhaite "d'abord parler avec les autres Régions et le fédéral"

La secrétaire d'Etat bruxelloise chargée de la transition économique et de la recherche, Barbara Trachte (Ecolo), s'est montrée jeudi moins radicale que sa collègue de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen), quant à l'instauration d'une taxation kilométrique intelligente en solo par la Région bruxelloise, en insistant sur la nécessité de "d'abord parler avec les autres Régions".

Taxe kilométrique à Bruxelles: les déclarations de la ministre Groen font débat

La ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) a exprimé sa volonté d'accélérer la mise en place d'une taxation au kilomètre des véhicules à Bruxelles à défaut de projets présentés par les deux autres Régions du pays. De nombreuses réactions ont suivi sa proposition qui a suscité le débat jusqu'au sein même de la majorité.

Taxe kilométrique à Bruxelles: DéFI privilégie un modèle de taxation à l'usage, concerté entre les Régions

Les propos de la nouvelle ministre bruxelloise de la Mobilité au sujet de la possibilité de l'instauration d'un péage urbain en cas d'échec de l'instauration d'un modèle de taxation kilométrique intelligente ne constituent pas une surprise. Ils s'inscrivent dans le contexte des négociations en Wallonie et en Flandre, auxquelles il faut laisser le temps de former un gouvernement avant d'envisager ensemble un modèle de taxation au kilomètre lié à l'usage de la voiture, a affirmé mercredi le chef du groupe DéFI eu parlement bruxellois, Emmanuel De Bock.

Pourquoi Groen joue gros avec son plan mobilité pour Bruxelles

Le gouvernement bruxellois dispose pour la première fois d'une ministre qui combine les compétences des travaux publics, de la mobilité et de la sécurité routière. Elke Van den Brandt (Groen) propose un programme politique " pro vélo " ambitieux, et donc risqué.

Elke Van den Brandt, l'Ada Colau bruxelloise

Agée de 39 ans, Elke Van den Brandt devient ministre, entre autres de la Mobilité et des Travaux Publics dans le nouveau gouvernement bruxellois. Baptisée "l'Ada Colau bruxelloise" par le quotidien De Standaard, en référence à la maire progressiste de Barcelone, Elke Van den Brandt a la capitale et la politique de Bien-Être vissées au corps.

À Bruxelles, les négociateurs entameront lundi une nouvelle semaine d'échanges qui vont s'intensifier

Les représentants des six formations (socialistes, écologistes; DéFI et Open Vld) à la recherche d'un accord de majorité pour les cinq prochaines années en Région bruxelloise ont achevé, vendredi soir sur le coup de 19h30, une première semaine de négociations. En marge du black-out médiatique qu'ils se sont imposés, depuis le milieu de la semaine, on a appris qu'ils se retrouveraient autour de la table, dès lundi matin, à 9h30.

Mercredi, dernière journée de consultations pour les informateurs bruxellois

Les informateurs bruxellois Laurette Onkelinx (PS), Rudi Vervoort (PS), et Elke Van den Brandt (Groen) entameront mercredi leurs dernières rencontres avec le monde associatif et les entreprises publiques en vue de la formation du futur gouvernement bruxellois. Ils recevront les représentants d'associations du secteur social.