Tout sur Elise Dubuisson

La plupart des hôpitaux et des centres de planning familial continuent à pratiquer les avortements, en cette période de quarantaine. Mais en privilégiant, tant que possible, les IVG médicamenteuses à domicile. Au détriment, parfois, du confort des femmes. Le personnel des centres, considéré comme non prioritaire, est quant à lui contraint de travailler sans protection adaptée.