Tout sur Elisabeth

2030. La reine Elisabeth règne sur la Belgique depuis quatre ans. Elle a déjà dû régler trois crises politiques. Pourtant, ses détracteurs restent nombreux. Une femme, pour la première fois sur le trône... et à la Maison-Blanche.

La Fête du Roi, qui a lieu ce vendredi 15 novembre, est placée cette année sous le signe des princes héritiers, 18e anniversaire d'Elisabeth, première dans l'ordre de succession de Philippe, oblige. Le thème a été choisi en concertation par le Palais et le parlement fédéral.

Le 10 septembre 1898, Élisabeth de Wittelsbach, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, surnommée Sissi, est poignardée par l'anarchiste italien Luchesi à Genève. Son acte, sans aucune motivation politique, n'avait qu'un seul but, atteindre une personne de sang royal.

Mille sept cents personnes, selon la police, ont défilé samedi après-midi contre les violences policières à Nantes, avec des moments de tensions et la mise en place d'une barricade près de la cathédrale, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les armes de la famille royale de Belgique font peau neuve. Future Reine oblige, elles se déclinent désormais aussi en version féminine et s'enrichissent d'un modèle conçu pour un souverain qui abdique. Coup d'oeil sur la nouvelle collection.

La visite de la reine Mathilde au camp kenyan de Kakuma, qui accueille plus de 200.000 réfugiés près de la frontière avec l'Ouganda et le Soudan du Sud, a été riche en émotions pour la souveraine et en apprentissages pour la princesse Elisabeth, qui effectuait sa première mission à l'étranger, a confié mardi la Reine à la presse.

La princesse Elisabeth ne devrait pas disposer d'une dotation avant plusieurs années, alors que ses parents, les souverains Philippe et Mathilde, souhaitent que la future reine termine d'abord ses études dans la sérénité, rapportent La Dernière Heure, De Morgen et Het Laatste Nieuws samedi.

Où il est question d'un Stradivarius, de silence, de la princesse Elisabeth et d'Igor Oïstrakh.