Tout sur Elio Di Rupo

Semaine de tous les dangers pour Charles Michel

Charles Michel entame une semaine houleuse. Ils sont de plus en plus à croire que le gouvernement "orange bleue" ne tiendra pas jusqu'aux vacances de Noël. Entre propos assassins de la N-VA et rumeurs d'alliances improbables, retour sur ce qui a été dit et fait lors du weekend.

Orange bleue : Alexander De Croo renvoie le ballon dans le camp de la N-VA

Le "nouveau" gouvernement fédéral peut encore sortir de l'impasse, si Charles Michel et le président de la N-VA Bart De Wever se rencontrent et s'entendent sur ce qui "est encore possible", selon l'analyse d'Alexander De Croo, vice-Premier ministre Open Vld, samedi sur les ondes de la VRT (Radio 1).

Di Rupo-Magnette: messe basse et faux compromis

Le 3 décembre, Elio Di Rupo a dû concéder à Paul Magnette la tête de liste aux européennes... et s'engager à quitter la présidence du PS dès la conclusion des accords de majorité dans les entités fédérées, à l'été prochain.

"Cessez donc ce jeu insupportable!"

Nos représentants politiques jouent une bien mauvaise farce de fin d'année sur le registre de "ce n'est pas moi, c'est l'autre". Irresponsable !

"La N-VA tient le nouveau gouvernement en otage"

"La N-VA est plus forte que jamais. Le parti tient le nouveau gouvernement en otage", a affirmé Elio Di Rupo, mercredi soir, sur le plateau de l'émission Terzake, diffusée sur Canvas. Le président du PS a répété qu'il n'était pas favorable à une motion de méfiance, contrairement au sp.a.

"Di Rupo se voit comme Vandervelde, on le perçoit comme Bouteflika"

Le PS est comme obsédé par la figure mythique de Vandervelde -décédé il y a 80 ans-, et Elio Di Rupo se verrait bien, comme son prédécesseur, entrer dans la légende socialiste. Mais depuis qu'il a annoncé abruptement sa candidature aux élections législatives, c'est de plus en plus fort que certains des siens le comparent plutôt à Mugabe ou Bouteflika qu'au "Patron"...

Ce que révèle la crise au sein de la suédoise

L'affrontement entre N-VA et MR sur le pacte migratoire de l'ONU illustre un changement profond de paradigme dans la politique belge et européenne: la fracture entre nationalistes et universalistes mine désormais tous les débats.

Le PS refusera de collaborer avec la N-VA "comme avec le Vlaams Belang"

"On doit refuser de collaborer avec la N-VA comme on doit refuser de le faire avec le Vlaams Belang", a affirmé jeudi le porte-parole du PS pour la campagne électorale Paul Magnette, interrogé sur La Première (RTBF), élargissant ainsi au parti de Bart De Wever le cordon sanitaire politique appliqué à l'extrême droite.

Paul Magnette sera tête de liste PS aux européennes

L'hypothèse avait été envisagée cet été par le PS français, ce sont finalement les Belges qui la concrétiseront : le 26 mai prochain, la liste PS pour le Parlement européen dans la circonscription Wallonie-Bruxelles sera tirée par Paul Magnette.

Élections 2019: Magnette critique la communication de Di Rupo

Le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette, sollicité par l'actuel président Elio Di Rupo pour être le porte-parole du PS pour la campagne électorale, critique dans une interview au Soir un manque de collégialité dans la communication de l'ex-Premier ministre, qui a annoncé dernièrement sa décision d'emmener les troupes socialistes en Hainaut pour les législatives de mai 2019.