Tout sur Elicio

Pour empêcher les privatisations, le PTB invente un nouveau statut d'entreprise publique

Le PTB refuse que des filiales de l'entreprise Nethys soient privatisées. S'il rabâche ce discours depuis la révélation de la vente - annulée par le gouvernement wallon - de Voo, Elicio et Win par Nethys, il dévoile mardi le plan qu'il a concocté pour empêcher toute privatisation: créer un nouveau statut, les entreprises démocratiques publiques (EDP).

Le CA d'Enodia se penche sur l'annulation des ventes par le gouvernement wallon

Le conseil d'administration d'Enodia (ex-Publifin), maison-mère de Nethys, se réunit mardi matin à Liège pour se pencher sur la décision de la tutelle wallonne de casser les ventes de Voo, Win et Elicio, filiales de Nethys. La masse des médias a accueilli des administrateurs plutôt remontés, pressés que l'affaire dite "Publifin" arrive enfin à son terme.

Nethys: le CA de Finanpart convoque une AG extraordinaire de Nethys pour vendredi

Le conseil d'administration de Finanpart, structure intermédiaire entre Enodia (ex-Publifin) et Nethys, a décidé mardi de convoquer une assemblée générale extraordinaire de Nethys pour vendredi midi. Cette AG permettra de prendre acte de la démission des administrateurs de Nethys, d'en nommer de nouveaux et de demander au nouveau CA la révocation du management actuel de cette filiale, dont Stéphane Moreau.

L'enquête se poursuit sur les autres actifs de Nethys, assure Pierre-Yves Dermagne (PS)

"Notre enquête s'est focalisée sur Elicio, Win et Voo en raison du risque de préjudice grave et difficilement réparable. Elle se poursuit, notamment en ce qui concerne les autres actifs concurrentiels de Nethys, dont L'Avenir, l'assureur Intégrale et l'aéroport de Liège. Des informations complémentaires ont d'ailleurs à nouveau été demandées ce lundi à Enodia et Nethys", a affirmé mardi Pierre-Yves Dermagne (PS), le ministre wallon des Pouvoirs locaux, en commission du Parlement de Wallonie.

Le scandale Nethys, Elicio et l'enjeu de répondre à l'urgence climatique

Elicio est une société publique qui possède un grand patrimoine d'éoliennes, dont une part importante en Mer du Nord (ce qu'on appelle offshore). C'est une filiale de l'intercommunale Enodia (ex-Publifin). Elle est en passe d'être revendue à des opérateurs privés. Cette privatisation serait une catastrophe écologique et sociale. Pour le PTB, Elicio doit rester une entreprise publique et devenir un chaînon dans un réseau d'intercommunales qui se concentrent exclusivement sur la production d'énergie renouvelable.

Nethys: Eneco maintient son intérêt pour la reprise d'Elicio

Le fournisseur d'énergie Eneco est candidat à la reprise d'Elicio, le producteur d'énergie détenu par Nethys. Le CEO d'Eneco Wind Belgium, Miguel de Schaetzen, parle de "combinaison idéale" entre Eneco "déjà pleinement actif dans l'énergie éolienne, terrestre et offshore et Elicio qui détient une trentaine de parcs éoliens en Belgique et en France, plusieurs projets en Serbie ainsi que des participations dans deux parcs éoliens offshore (Norther et Rentel)".

L'intérêt bien compris de Stéphane Moreau

Le scénario s'est déroulé comme prévu. Nethys est en passe de vendre trois de ses filiales en y recasant son patron, juge et partie, alors que la valorisation annoncée de Win, Voo et Elicio est contredite par des calculs alternatifs.