Tout sur Electrabel

Au tournant du siècle, Jean-Pierre Hansen a dirigé Electrabel et Tractebel avant de devenir un des leaders du géant Engie. En Belgique francophone, il demeure un homme de l'ombre influent, gérant depuis cet automne le conseil d'administration de crise de Nethys. En publiant Chroniques sous haute tension, il met sa vie en lumière. Acide, savoureux, son regard est vif. Sur les choses comme sur les gens.

L'assemblée générale extraordinaire de Nethys, qui s'est tenue vendredi midi à Liège, n'a duré qu'une demi-heure. Elle a avalisé la nomination du nouveau trio d'administrateurs qui lui était proposé. Il est composé de Jean-Pierre Hansen, ex-patron d'Electrabel, Laurent Levaux, président du CA d'Aviapartner et Bernard Thiry, ancien patron d'Ethias et président de Resa.

Le nouveau président du conseil d'administration d'Electrabel, Johnny Thijs, remet la prolongation du nucléaire à l'ordre du jour dans une interview accordée au Soir et au Standaard, samedi. "On va mettre le dossier sur la table, et c'est aux responsables politiques de décider", dit l'ex-patron de bpost.

Malgré une ponctualité en berne et un taux de satisfaction des clients assez faible, la CEO de la SNCB a reçu l'an dernier, pour l'année 2017, un bonus de 63.746 euros, écrit vendredi De Tijd sur la base du rapport annuel de l'entreprise ferroviaire. Avec ce bonus, les revenus de Sophie Dutordoir ont dépassé de peu les 300.000 euros.