Tout sur ei

Les jeunes enfants des combattants à l'étranger pourront revenir en Belgique

Les enfants de moins de 10 ans nés en Syrie de parents belges partis y combattre recevront automatiquement un laissez-passer pour revenir en Belgique, ont indiqué vendredi les ministres de la Justice et des Affaires étrangères, Koen Geens et Didier Reynders. Selon les chiffres dont ils disposent, 87 enfants sont concernés.

L'EI ne contrôle plus qu'une "petite part" de Fallouja

Les forces irakiennes ont repris au groupe Etat islamique (EI) la majorité de Fallouja et les djihadistes ne contrôlent plus qu'une "petite part" de la ville, a affirmé vendredi le Premier ministre irakien Haider al-Abadi.

L'EI pourrait fabriquer ses propres armes chimiques

Le directeur général de l'OIAC a assuré mardi qu'il y a des signes permettant de penser que l'organisation Etat islamique (EI) est en état de fabriquer ses propres armes chimiques en Syrie et en Irak, signes qu'il qualifie d'"extrêmement inquiétants".

Lutte contre l'EI: la Belgique prête à aller "un pas plus loin"

Les ministres belges de la Défense Steven Vandeput et des Affaires étrangères Didier Reynders s'apprêtent à proposer au gouvernement l'extension à la Syrie des opérations menées jusqu'ici en Irak par les F-16 belges contre le groupe terroriste État islamique.

L'EI "se propage comme un cancer" partout dans le monde

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) et d'autres extrémistes "se propagent comme un cancer" partout dans le monde, s'est alarmé vendredi le chef de l'ONU Ban Ki-moon, appelant les Etats à prévenir et coopérer davantage pour lutter contre le "fléau" du terrorisme.

Daech revendique les attentats de Bruxelles dans deux vidéos

L'EI avait déjà revendiqué les attentats de mardi à l'aéroport et à la station de métro Maelbeek via un communiqué écrit. Ce vendredi, elle les a revendiqués, pour la première fois, à travers deux vidéos. On y voit le djihadiste verviétois Lotfi Aoumeur menacer à nouveau la Belgique.

L'Etat islamique est à la recherche de cerveaux

L'Etat islamique (EI) n'a pas besoin que de chair à canon. Il a aussi besoin de "cerveaux". Et cherche donc à recruter des médecins, ingénieurs, informaticiens ou cadres pour l'aider à ériger son "califat".

L'EI a déjà utilisé des armes chimiques

Le groupe Etat islamique a déjà utilisé à plusieurs reprises des armes chimiques sur le champ de bataille et peut fabriquer des petites quantités de chlorine et de gaz moutarde, déclare le directeur de la CIA John Brennan à la chaîne CBS.