Tout sur Eglise catholique

Le pape François a assuré dans une lettre rendue publique mardi rêver d'une Europe "sainement laïque" et "solidaire et généreuse" alors que l'épidémie de Covid-19 qui frappe le vieux continent pousse certains vers l'isolement.

Comment la Belgique en est-elle arrivée à ce qu'elle est aujourd'hui ? Qui a fait quoi, quand, où et comment pour nous y mener ? En voici le récit. Sous forme de lexique. De A à Z. Et en toute décontraction. Décomplexé, au fond.

Un pouvoir méprisant, ignorant des réalités des plus faibles, imperméable à la remise en question, déterminé à masquer ses turpitudes... Cette dérive n'est pas le fait d'un cercle dirigeant d'institution internationale, d'une collusion de politiciens ou d'une entente de patrons de multinationale... Elle est le reflet de l'attitude qu'adopta l'Eglise catholique face au fléau de la pédophilie et des abus sexuels.

Les 20 principaux centres de retraites spirituelles du pays ont comptabilisé 121.273 nuitées en 2016 tandis que les 4 lieux de pèlerinage les plus importants de Belgique ont accueilli plus de 1,5 million de fidèles, selon les chiffres du premier rapport annuel publié mercredi par l'Eglise catholique belge. "Cela démontre le grand besoin de sens, de calme et de silence dans notre société", explique Jeroen Moens, un des auteurs de l'étude.

La canonisation dimanche de l'archevêque salvadorien Oscar Romero, assassiné en 1980, et du pape Paul VI (1963-1978) est la dernière étape d'un long processus dans l'Eglise catholique conduisant le souverain pontife à proclamer qu'un fidèle est un saint.

De trop nombreuses religieuses, qui effectuent le ménage ou des tâches subalternes pour le compte de cardinaux, d'évêques et de paroisses locales travaillent dans des conditions proches de l'esclavage, rapporte jeudi l'Osservatore Romano.

L'influent épiscopat congolais a exhorté lundi le président Joseph Kabila à prendre l'engagement public de ne pas se représenter à la présidentielle du 23 décembre 2018 en République démocratique du Congo pour permettre la tenue d'élections dans un climat apaisé.

On avait cru comprendre que le PS, en phase de questionnement idéologique, envisageait toutes les extrémités. Jusqu'à détourner les yeux de la charte de Quaregnon, la boussole qui donne le cap au socialisme depuis 1894. La "lutte des classes", elle-même, n'aurait plus eu sa place dans la nouvelle feuille de route socialiste.

"Primat" de l'Eglise catholique de Belgique jusqu'en 2015, Monseigneur André-Joseph Léonard appartient à la frange conservatrice de l'Eglise catholique, davantage dans la ligne de Benoît XVI et Jean-Paul II que du pape François. Il publie ces jours-ci un livre d'entretiens avec la philosophe libéral Drieu Godefridi, que nous avons rencontré à cette occasion.