Tout sur Egbert Lachaert

Vivre avec le coronavirus: c'est plus qu'un simple cliché dont on nous a rebattu les oreilles. Malgré un taux de vaccination élevé, la Belgique affronte une quatrième vague de coronavirus. L'infectiologue Erika Vlieghe n'est pas heureuse d'avoir eu raison - une fois de plus. "Les masques sont littéralement tombés".

Pour s'opposer à la sortie du nucléaire, le président du MR Georges-Louis Bouchez aurait besoin d'une majorité alternative. Il sait qu'il n'y en a pas sur ce sujet, mais il n'y a pas de quoi sortir du gouvernement pour autant.

Le MR et l'Open Vld se sont fixés l'ambition de faire des libéraux la première famille politique du pays lors des prochaines élections, ont proclamé vendredi les présidents des deux partis, Georges-Louis Bouchez et Egbert Lachaert, à l'occasion d'un congrès commun organisé en l'honneur des 175 ans du parti libéral.

Vendredi dernier, la ministre des Pensions Karine Lalieux (PS) a présenté ses réformes de pensions. Face aux critiques qui ont fusé de toute part, la ministre défend ardemment son projet, même si elle est consciente qu'il provoquera des tensions au sein de la Vivaldi. "Ma proposition de réforme des retraites s'inscrit dans le cadre de l'accord de coalition et est réalisable tant sur le plan financier que social."

La justice gantoise met la commune de Merelbeke à l'amende: interdire le port du maillot de bain couvrant intégralement le corps relève bien de la discrimination religieuse.

Les parlementaires de l'Open Vld devront mériter leur place sur les listes électorales. Le président du parti libéral flamand, Egbert Lachaert, a mis en place un système d'évaluation à cet effet. S'ils ne se distinguent pas suffisamment, les députés devront céder leur place à de nouveaux talents sur les listes pour les élections de 2024, rapportent samedi Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

La gestion de la pandémie nous a montré que les partenaires de la coalition Vivaldi ne manquent pas de s'étriper quant à la manière de l'aborder. Outre l'aveu du non-respect de la bulle par Jean-Marc Nollet, le co-président d'Ecolo, on assiste à ce que certains observateurs appellent la " participopposition " du MR : un pied dedans, un pied dehors.

Entre la liste d'attente QVax saturée, les catégories qui réclament une vaccination prioritaire et la demande du ministre Frank Vandenbroucke pour accorder des "privilèges" aux vaccinés, on assiste à un mauvais film.