Tout sur Education

La Ligue des droits de l'enfant dénonce les orientations abusives d'enfants vers l'enseignement spécialisé en Fédération Wallonie-Bruxelles sans que ces élèves ne soient pourtant porteurs d'un handicap physique ou intellectuel, rapporte vendredi La Dernière Heure, citant une récente analyse de la ligue.

Le 23 mai dernier, plusieurs parlementaires de la FWB, issus de différents partis, ont déposé une proposition de décret visant à généraliser l'inclusion, dans l'enseignement ordinaire, d'élèves dits " à besoins spécifiques ". Il y a quelques jours, la ministre de l'Enseignement s'est même déplacée à Namur pour assurer la promotion de cette méthode.

Les établissements scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles vont recevoir ensemble six millions d'euros pour compenser les coûts supportés depuis début janvier pour la désinfection et les nettoyages supplémentaires des classes en raison de la pandémie de coronavirus.

Le nombre d'étudiants qui sollicitent une aide alimentaire est en nette augmentation, alerte lundi l'Association pour la solidarité étudiante en Belgique (ASEB) par le biais d'un communiqué. Pour cette année académique, ce sont plus de 3.000 étudiants aidés grâce à l'accès à ses épiceries solidaires, "du jamais vu en dix ans" selon elle.

Ces derniers jours, les enfants et les jeunes retiennent l'attention. De nouvelles mesures sont discutées les concernant, on parle du malaise grandissant de la jeunesse, de sa difficulté à faire face aux règles imposées par les autorités politiques pour gérer la crise de la COVID-19, on évoque à nouveau la fermeture des écoles, les restrictions ou assouplissements des loisirs, les maltraitances dont ils font l'objet, ...

Les ministres de la Santé des différentes entités du pays se réunissent mercredi matin à propos de la liste des fonctions essentielles. Les personnes les exerçant doivent en effet être vaccinées contre le covid-19 immédiatement après le personnel soignant, selon la stratégie mise en place par la task force vaccination. Au fédéral, un comité restreint (kern) est également en cours.

La ministre de l'Education Caroline Désir (PS), en concertation avec les experts sanitaires et les acteurs de l'enseignement francophone, a décidé de prolonger le code rouge actuellement en vigueur dans tout l'enseignement obligatoire jusqu'aux vacances de Carnaval.