Tout sur Education

Que faut-il à un enfant pour devenir un jeune adulte bien dans ses baskets? En tant que parent, que pouvez-vous faire pour l'y aider? Le lien et l'autonomie sont les deux clés de la réussite.

Les établissements d'enseignement supérieur auront, lors de la session de janvier, la possibilité d'organiser certains examens en présentiel à condition de respecter une série de règles sanitaires, annonce jeudi la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, à l'issue d'une réunion avec les acteurs du secteur.

Peu de contaminations au coronavirus sont observées dans les écoles mais il y a une prévalence quasiment identique chez les élèves et les enseignants, ressort-il d'une étude parue vendredi en Autriche. Celle-ci fait également état d'un nombre d'infections plus élevé dans les établissements défavorisés.

Pour aplanir la courbe des contaminations et éviter la saturation des hôpitaux, la ministre francophone de l'Education, Caroline Désir, a décidé de l'arrêt temporaire des cours en présentiel pour les élèves du secondaire le 28 octobre dernier, et ce, jusqu'au 15 novembre 2020.

A cette heure - en vérité tragique - où les étudiants de 14 à 18 ans (dans le meilleur des cas, car il n'est pas rare qu'ils aient, en fait, entre 15 et 20 ans) vont passer officiellement et pour au moins deux mois, d'un enseignement présentiel à un enseignement hybride qui se déroulera pour partie en classe et pour partie à la maison, l'occasion serait fort belle de transformer cette contrainte en évolutions diverses et pérennes que beaucoup d'acteurs lucides de l'enseignement appellent de leurs voeux depuis des décennies ou ont déjà essayé tant bien que mal de mettre en place en passant pour des illuminés.

Au lendemain des mesures de "confinement renforcé" annoncé vendredi, la ministre francophone de l'Education, Caroline Désir (PS), s'est entretenue samedi avec les acteurs de l'école afin de faire le point sur les conséquences pour l'école, et l'organisation de la rentrée scolaire du 16 novembre, après le congé allongé de Toussaint.

Entre le 19 et le 25 octobre, pas moins de 5.271 cas de contamination au nouveau coronavirus ont été signalés aux services de promotion de la santé à l'école (PSE) chez les élèves de l'enseignement fondamental et secondaire, indique vendredi l'Office national de l'enfance (ONE). Cela représente 0,58% des 900.000 élèves de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

"Et pourtant, elle tourne !" aurait dit Galilée, évoquant la rotation terrestre, à ceux qui refusaient d'y croire. Ce qui était une hérésie au XVIIe siècle s'est progressivement imposé comme une évidence. Même si, à cette époque de grande confusion, il convient parfois encore de le rappeler à quelques obscurantistes ou conspirationnistes qui se seraient bien vus censurer Galilée il y a quatre cent ans.

Les agences onusiennes Unesco et Unicef, ainsi que la Banque mondiale, plaident pour laisser les écoles ouvertes dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 dans un rapport publié mercredi qui souligne les dégâts posés à la scolarité dans les pays pauvres.

Les élèves du secondaire au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles passent à l'enseignement à distance dès ce mercredi. La mesure, valable également pour les deux jours suivants, s'explique par la situation sanitaire extrêmement préoccupante que connaît le pays, ont indiqué le ministre-président Pierre-Yves Jeholet et la ministre de l'enseignement obligatoire Caroline Désir dans un communiqué dimanche soir.

La plupart des membres du personnel des instituts Redouté-Peiffer, Emile Gryzon mais aussi de l'institut d'enseignement spécialisé Herlin ont marqué vendredi un arrêt de travail d'une heure à 10h20 pour demander la fermeture immédiate de leurs établissements, sans attendre les vacances scolaires, étant donné les clusters à l'oeuvre, a indiqué en matinée Michel Oeyen, président de la section Bruxelles-Capitale du SLFP-Enseignement au nom des trois syndicats en front commun.

La ministre de l'Education Caroline Désir (PS) et les acteurs de l'école francophone ont décidé mercredi de faire passer l'ensemble des écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles du code "jaune" vers un code "orange" adapté.

Face à la résurgence des contaminations au coronavirus en Belgique, les ministres de l'Education des trois Communautés se sont concertés mardi pour discuter d'une adaptation du régime de codes couleurs appliqué depuis la rentrée de septembre dans l'ensemble des écoles du pays, a indiqué mardi la ministre francophone de l'Education, Caroline Désir (PS).