Tout sur ecstasy

De très nombreuses pilules d'ecstasy beaucoup trop puissantes circulent dans notre pays, avertit mercredi le Belgian Early Warning System on Drugs (BEWSD) dans les colonnes du journal Het Belang van Limburg. "Il ressort d'une étude réalisée l'été passé que plus de la moitié des comprimés d'ecstasy sont 'hautement dosés'", explique Peter Blanckaert, coordinateur du BEWSD.

La drogue des années nonante semble faire un retour en force parmi les consommateurs. Problème : les doses de MDMA dans les pilules d'ecstasy sont désormais tellement élevées qu'il devient difficile d'estimer les risques liés à ces drogues, écrivent mercredi De Standaard et Het Nieuwsblad.

De nouvelles pilules d'ecstasy si puissantes qu'elles peuvent potentiellement mener à un décès circulent actuellement en Belgique, prévient jeudi le Belgian Early Warning System on Drugs (BEWSD) dans les colonnes de Het Gazet van Antwerpen et du Het Belang van Limburg.

Urbains, proches de la trentaine, ils travaillent, étudient ou chôment. Leur particularité : émailler leurs virées nocturnes de stimulants délivrés sans ordonnance. Le temps d'un soir, immersion au sein d'une de ces joyeuses bandes de fêtards.

De la drogue synthétique a été saisie, pour la première fois, au cours de contrôles anti-drogue effectués ces derniers jours dans la région frontalière entre la Belgique et les Pays-Bas. C'est probablement la conséquence du changement de politique en matière de drogue aux Pays-Bas.