Tout sur Ecosse

André Antoine (CDH), député régional, ex-président du Parlement de Wallonie, presse le gouvernement wallon de se mouiller pour la cause écossaise. Et de prêter l'oreille au chant des sirènes indépendantistes.

Beaucoup a déjà été écrit sur les conséquences du Brexit pour les gens, l'économie et les institutions. Mais on doit aussi se soucier de son impact politique à long terme pour l'Europe. Que dira-t-on dans dix, vingt ou trente ans ?

Alors que les dégâts de la tempête Ciara se font encore ressentir, une nouvelle tempête pourrait bien traverser la Belgique la semaine prochaine. Les rafales pourraient atteindre localement les 90 à 100 km/h, confirme mardi David Dehenauw, météorologue pour l'IRM. Le service météo britannique a baptisé la potentielle tempête Dennis.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a dévoilé mercredi son "Pacte vert", feuille de route d'une Union européenne qui a pour ambition de devenir neutre en carbone d'ici 2050.

La Première ministre écossaise a déclaré mardi qu'elle voulait organiser un référendum sur l'indépendance en 2020, estimant que le Brexit avait changé la donne depuis la victoire du "non" à un départ de l'Ecosse du Royaume-Uni en 2014.

Des milliers de personnes ont manifesté samedi après-midi à Edimbourgh en Ecosse, pour réclamer l'indépendance de cette province britannique, moins d'un mois avant le Brexit qui a remis le sujet sur le devant de la scène.

Les députés écossais ont adopté jeudi une loi pour interdire la fessée, faisant de l'Ecosse la première nation du Royaume-Uni à ériger en infraction pénale les punitions corporelles à l'encontre des enfants.

La Chambre des Lords a adopté vendredi la proposition de loi contraignant Boris Johnson à demander un report du Brexit pour éviter une sortie sans accord de l'UE, au grand dam du Premier ministre qui parie sur des élections anticipées pour résoudre la crise politique.

Les opposants à un Brexit dur ont lancé jeudi une offensive judiciaire contre la décision du Premier ministre Boris Johnson de suspendre le Parlement pendant plus d'un mois, qui a indigné une bonne partie du pays et entraîné la démission de la très populaire cheffe des conservateurs écossais.