Tout sur Economie et finances

Une série de nouvelles règles entrent en vigueur ce 1er mars 2021. Zoom sur les différentes mesures.

Le ministre wallon de l'Economie Willy Borsus plaide au gouvernement wallon pour de nouvelles aides "significatives" aux secteurs qui restent touchés par les mesures sanitaires, dans la perspective d'une réouverture balisée à partir de début avril, a-t-il indiqué lundi sur LN24.

"La situation ne justifie pas à ce jour" un nouveau confinement, a indiqué jeudi Jean Castex, tout en affirmant que l'exécutif n'hésiterait "pas à prendre (ses) responsabilités" en cas de "dégradation forte et rapide" des indicateurs sanitaires en raison de l'épidémie de Covid-19.

L'Autorité de protection des données (APD) a décidé d'adresser un courrier d'avertissement à l'ensemble des gouvernements et présidents de parlement de Belgique pour faire part de son "mécontentement" de ne pas avoir été consultée au sujet des mesures pour lutter contre le coronavirus qui concernent ses compétences, rapportent Knack et Le Soir.

Le nombre d'étudiants qui sollicitent une aide alimentaire est en nette augmentation, alerte lundi l'Association pour la solidarité étudiante en Belgique (ASEB) par le biais d'un communiqué. Pour cette année académique, ce sont plus de 3.000 étudiants aidés grâce à l'accès à ses épiceries solidaires, "du jamais vu en dix ans" selon elle.

Quand Stéphane Moreau a sauvé financièrement Mithra avec l'argent des pensionnés liégeois d'Ogeo Fund, en 2014, juste avant les élections, François Fornieri et Jean-Claude Marcourt l'ont vénéré. Donner pour recevoir, telle était la devise de l'ex-patron de Nethys. Qui précipitera sa chute.

En mars 2017, en plein scandale Publifin, un contrat ultraconfidentiel est signé par Stéphane Moreau avec Pol Heyse et Dominique Drion chez Ogeo Fund. Il accorde notamment à Moreau 620.000 euros en cas de licenciement. Peu après, Stéphane Moreau est contraint par la FSMA de démissionner du comité de direction d'Ogeo. Un an plus tard, le trio signe un second contrat qui octroie rétroactivement à Moreau 580.000 euros pour sa démission. L'argent n'a toujours pas été libéré et le nouveau conseil d'administration du fonds de pension remet en question la légalité de ces contrats.

Pour le directeur adjoint du Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (Grip), Stan Brabant il est nécessaire d'adopter un traité d'interdiction. Pour le spécialiste des questions de défense Joseph Henrotin, l'arme complètement autonome relève du fantasme.

Donald Trump pourrait se retrouver dès lundi sous le coup d'une seconde procédure de destitution, un développement sans précédent historique, alors qu'il ne montrait samedi aucun signe de vouloir démissionner ou se mettre en retrait après les violences du 6 janvier au Capitole.

Boris Johnson a offert un cadeau fantastique pour le réveillon de Noël, un accord de quelque 1.200 pages. Cependant, la stratégie adoptée par le Premier ministre britannique comporte des risques très importants pour les entreprises britanniques, déjà fort secouées par une pandémie du coronavirus très mal gérée.