Tout sur Economie

Trou noir de la finance : l'inertie coupable de l'Europe

L'intérêt de l'Union européenne pour les trous noirs est à géométrie variable. Tout dépend de leur nature. Lorsqu'il s'agit d'objets cosmiques, l'UE ne lésine pas sur les moyens pour étudier de près leur comportement et évolution.

11 projets présélectionnés pour développer une filière du recyclage plastique en Wallonie

Onze projets - émanant d'entreprises wallonnes, belges ou internationales de tailles différentes mais aussi de collaborations entre différentes entités, parfois de plusieurs pays- ont été présélectionnés dans le cadre de l'appel à projet lancé en février dernier pour la création d'une filière industrielle de recyclage du plastique en Wallonie, ont annoncé les ministres régionaux de l'Economie Pierre-Yves Jeholet et de l'Environnement Carlo Di Antonio.

Emploi: "Le gouvernement Michel a échoué"

La politique d'emploi du gouvernement Michel a-t-elle porté ses fruits? Pour les deux experts, Stijn Baert et Jan Denys, "il a surtout été question de politique virtuelle."

Faut-il réhabiliter Keynes ?

Moins d'inégalités, plus de solidarité : le credo à visage humain du géant de la pensée économique horrifie la vague ultralibérale et heurte la religion budgétaire européenne. L'économiste Giuseppe Pagano (UMons) démonte les ressorts d'une excommunication.

La réforme de l'Etat coûte 150 millions à Bruxelles

La loi spéciale de financement découlant de la 6e réforme de l'Etat coûte cher aux finances régionales. "On est au moins à 150 millions de pertes rien que pour la Région bruxelloise", affirme, dans les colonnes du Soir, le ministre bruxellois de l'Economie, Didier Gosuin (DéFI) selon qui "on assainit l'Etat fédéral sur le dos des Régions".

"Le jobsdeal du gouvernement fédéral ne tient pas compte des remarques des Régions"

Le projet de loi sur le "Jobsdeal" du gouvernement fédéral n'a intégré aucune des vingt remarques formulées par la Région bruxelloise, et le gouvernement ne s'est pas concerté avec les entités régionales, contrairement aux annonces initiales, pas plus qu'avec les interlocuteurs sociaux, a déploré mardi le ministre bruxellois de l'Economie, de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Didier Gosuin.

Le "miracle" portugais qui a refusé l'austérité

O milagre aura fait couler beaucoup d'encre, cette année, dans les gazettes européennes. Il faut dire que l'insolence des chiffres dont se targue le gouvernement de gauche d'António Costa, arrivé au pouvoir en 2015, doit laisser songeur plus d'un dirigeant de la zone Euro. A commencer par le président français Emmanuel Macron, qui fait face à un soulèvement social inédit.