Tout sur Ecolo

N-VA et Vlaams Belang se félicitent du vote contre la candidate Ecolo à la Cour constitutionnelle. La gangrène du blocage fédéral touche le coeur nucléaire de nos institutions.

Pour ceux qui auraient encore des doutes : les gens s'inquiètent de leur pension. Si l'asile et la migration étaient le thème le plus décisif lors des dernières élections, il était immédiatement suivi par la question des pensions : 38% des électeurs ont pris en compte la position des partis politiques sur les pensions lors du choix de leur vote.

Le Sénat a rejeté vendredi après un deuxième tour de vote la candidature de Zakia Khattabi à la Cour constitutionnelle. La députée Ecolo n'a recueilli que 38 suffrages à bulletin secret alors qu'il lui en fallait 40. La procédure en vue de désigner un nouveau juge francophone à la Cour constitutionnelle sera relancée, a annoncé la présidente, Sabine Laruelle (MR).

Désormais concurrents électoraux, MR et Ecolo sont condamnés à gouverner ensemble en Wallonie et à négocier ensemble au fédéral. La fracture entre verts et bleus est-elle irréductible ?

Le député Rodrigue Demeuse (Ecolo) se dit interloqué par l'émergence de plateformes d'apprentissage et de partage en ligne, notamment étrangères, proposant aux étudiants résumés de livres, notes de cours, voire questions d'examen. Le hic : ces services sont payants.

Les verts, vainqueurs des élections de mai, sont montés dans les majorités régionales et ont changé de coprésidence, désormais assumée par Jean-Marc Nollet et Rajae Maouane.

Le Vlaams Belang reste en Flandre le premier parti en termes d'intentions de vote, à 27,3%, en progression par rapport à son score de septembre dernier, alors qu'en Wallonie, le PS se tasse face à une progression d'Ecolo et du PTB, indiquent les résultats du Grand baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-Het Laatste Nieuws-VTM, un sondage réalisé en ligne entre fin novembre et début décembre et dont les résultats ont été publiés vendredi soir.

Que Voo ait été bradée lors de sa cession, par sa maison-mère Nethys, au fonds américain Providence ne constitue pas une surprise pour le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS). "C'est en partie ce qui a justifié ma décision de casser les ventes au début du mois d'octobre", a-t-il rappelé mercredi, en séance plénière du Parlement de Wallonie, interrogé sur ces nouvelles révélations par les députés Germain Mugemangango (PTB) et Olivier Bierin (Ecolo).

Mise en oeuvre de l'article 6 de l'accord de Paris sur les marchés carbone, révision du mécanisme de Varsovie sur les pertes et préjudices liés aux changements climatiques, règles de transparence accrue, renforcement des ambitions, financements... tout ou presque reste encore à faire alors que la conférence de l'Onu sur le climat (COP25) entame sa seconde semaine à Madrid.