Tout sur École

Les établissements scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles vont recevoir ensemble six millions d'euros pour compenser les coûts supportés depuis début janvier pour la désinfection et les nettoyages supplémentaires des classes en raison de la pandémie de coronavirus.

La ministre de l'Education Caroline Désir (PS), en concertation avec les experts sanitaires et les acteurs de l'enseignement francophone, a décidé de prolonger le code rouge actuellement en vigueur dans tout l'enseignement obligatoire jusqu'aux vacances de Carnaval.

Après quatre mois d'enseignement à distance et deux mois de grandes vacances, seuls 58% des élèves du deuxième et du troisième degré du secondaire disaient se sentir heureux fin septembre, ressort-il d'une étude menée par les universités de l'UCLouvain et de l'ULiège, évoquée dans Le Soir.

Inspirante autant que clivante, Céline Alvarez. Sa démarche pour réorganiser les classes et rendre les enfants plus autonomes rencontre un large écho, ses livres sont des best-sellers et son site cumule près de deux millions de visites. Pendant la dernière année scolaire, la jeune pédagogue a accompagné 750 enseignants wallons et bruxellois. Elle se confie sur les suites de cette expérience et les critiques qui l'ont atteinte.

C'est donc un fait accompli : Le Gouvernement de la Marchandise, tant hué hier, s'est, aujourd'hui, naturalisé. Loin d'être perçu comme une idéologie économique digne d'être pensée, questionnée ou critiquée, ce gouvernement a en effet réussi à s'incruster dans l'air même qu'on respire.

Chers élèves, à nouveau, vous me faites face, assis sur ces chaises que vous trouvez inconfortables, auxquelles vous vous habituerez bien assez tôt, comme le pied finit par s'accoutumer à des chaussures trop étroites.

Après la suppression des facilités administratives en périphérie bruxelloise et le long de la frontière linguistique, les députés Hendrik Vuye et Veerle Wouters, deux ex-N-VA alliés, pour l'occasion, au Vlaams Belang, réclament la fin des facilités linguistiques en matière d'enseignement dans les communes concernées.

Il y a peu, ma proposition d'encourager, sur une base optionnelle, l'enseignement de la langue arabe dans les écoles a suscité des réactions passionnées et inquiètes - alors même qu'un dispositif existe déjà, mais demeure perfectible autant que mal connu.

Ce 5 septembre, une école d'un nouveau genre, baptisée l'Ecole Autonome, va ouvrir ses portes en Belgique francophone. Il s'agit d'une école dite " démocratique ", basée sur le modèle de la " Sudbury Valley School " aux États-Unis. Rencontre avec les deux initiateurs du projet, Antoine Guenet et Susan Clynes.