Tout sur éclipse

Ce lundi 28 septembre, très tôt au matin, deux phénomènes exceptionnels se produiront en même temps: une super lune et une éclipse totale qui donneront une coloration rouge à celle-ci. Un événement qu'on ne reverra pas avant 2033.

Après l'éclipse du mois dernier, on a droit à une Lune de sang le 4 avril. Ce sera la plus courte Lune rouge du siècle.

Une éclipse totale de lune se produira ce mercredi. Elle sera largement visible en Amérique du Nord et en Asie, mais pas en Europe ni en Afrique, car elle se passera en pleine journée. Pour ne pas rater le phénomène de "lune sanglante", ou "blood moon" en anglais, dû à la couleur rouge que prendra l'astre, plusieurs sites proposent de le suivre en direct.

La planète Vénus a entamé mardi soir au-dessus du continent américain son passage devant le Soleil pour le plus grand plaisir des astronomes en quête d'un phénomène rarissime qui ne se reproduira pas avant 105 ans.

Le passage de Vénus devant le soleil les 5 et 6 juin, visible notamment depuis l'Australie, revêtira une importance particulière pour ce pays, "découvert" par l'explorateur britannique James Cook en 1769 alors qu'il était en mission pour observer ce phénomène astronomique.

La nuit dernière, l'éclipse totale de Lune survenue a nimbé de rouge sang ce satellite de la Terre. Il s'agissait de la première éclipse de 2011, la plus longue depuis près de onze ans. Elle a été vue dans certaines régions d'Europe, d'Afrique, du Moyen-Orient et d'Asie. Même si elle est cachée du Soleil, la Lune ne disparaît pas pour autant. En passant dans l'ombre de la Terre, elle prend une teinte cuivrée plus ou moins rouge, caractéristique des crépuscules terrestres. Ce phénomène est dû à la réfraction de la lumière provenant de l'atmosphère terrestre qui éclaire la surface lunaire. Cette fois-ci, la Lune a viré au rouge presque franc, teinté de cuivre et éclairé légèrement par les rayons du soleil. Nous avons sélectionné pour vous les plus belles images de ce phénomène assez rare.

Le phénomène se produit deux fois par an, lorsque la lune passe dans le cône de pénombre puis d'ombre de la Terre.

Ce matin, le temps a joué aux rabat-joies. Ceux qui s'étaient préparés à observer l'éclipse solaire partielle ce matin n'ont vu qu'un ciel désespérément bouché. Seuls les satellites ont eu le privilège d'observer le spectacle.

Si les conditions météorologiques le permettent, il sera possible d'observer mardi une éclipse lunaire totale, a indiqué l'organisation flamande Volkssterrenwachten.

Une éclipse partielle de soleil et deux éclipses de lune figurent notamment au menu du calendrier du ciel 2011, a annoncé l'Assocation pour l'astronomie (Vereniging voor Sterrenkunde - VVS).