Tout sur Echo

Elio Di Rupo (PS), le ministre-président wallon, s'exprime pour la première fois longuement sur les inondations et leurs conséquences pour la Wallonie dans différents médias samedi matin. Il s'engage à trouver les moyens pour soutenir les sinistrés, mais "il faudra un à deux ans pour reloger tout le monde". Le socialiste se prononce contre une commission d'enquête.

Voilà plus de 30 ans que les échafaudages du Palais de justice de Bruxelles font partie intégrante du paysage. Mais il se peut qu'ils disparaissent bientôt, comme l'assure Mathieu Michel, secrétaire d'État chargé, entre autres, de la Régie des bâtiments, qui en fait une priorité.

"Demain, je peux avoir un demi-million de tests sérologiques mais ils ne me serviraient à rien parce que pour le moment, ils ne sont pas fiables. C'est du brol chinois dont je ne veux pas", indique Philippe De Backer, en charge de gérer l'approvisionnement en matériel pour la protection personnelle, dans un article publié sur le site de l'Echo.

Le conseil d'administration d'Enodia (ex-Publifin) mercredi soir n'a pas livré de grandes révélations. Les administrateurs étaient arrivés à Liège dans l'espoir d'obtenir des éclaircissements sur la vente d'actifs par la filiale Nethys ainsi que sur les indemnités qui auraient été versées à l'ancien management. Las, ils n'ont pas obtenu grand-chose, déplore Fabian Culot (MR), agacé que la presse soit souvent mieux informée que le CA.

Pas moins de 3.454 Britanniques sont devenus Belges entre le référendum sur le Brexit en juin 2016 et le 31 mai de cette année, rapporte mercredi l'Echo sur la base de données du ministère de l'Intérieur. Ils devraient être plus de 4.000 le 31 octobre, nouvelle date prévue pour le Brexit.

Le plan cafétéria, qui permet aux employés de convertir une partie de leur rémunération en un avantage en nature, ne cesse de gagner en popularité. Un peu plus de 19.000 travailleurs ont souscrit à un tel plan l'année dernière, selon des chiffres du prestataire de service de ressources humaines SD Worx dont font écho samedi l'Echo et De Tijd. Ce nombre est deux fois plus élevé qu'en 2017 et trois fois plus qu'en 2015.

La réforme supprimant le régime de faveur permettant à certains fonctionnaires d'avoir droit à une pension complète après une carrière de 36 ans n'aura pas lieu au cours de cette législature. Sa réalisation était en effet conditionnée à un accord sur les métiers lourds qui ne sera pas atteint d'ici les élections de mai prochain, écrivent mercredi l'Echo et De Tijd.

Les Mutualités socialistes attaquent au Conseil d'État un arrêté royal de la ministre Maggie De Block qui réduit la dotation pour certains affiliés fragilisés, rapporte l'Echo, jeudi. L'objectif de la ministre est d'encourager la réinsertion socio-professonnelle. Pour Solidaris, on pousse les mutuelles à sélectionner les bons risques.