Tout sur ebola

L'épidémie d'Ebola qui a tué des milliers de personnes en Afrique occidentale et provoqué une catastrophe humanitaire et économique pourrait être vaincue d'ici la fin de l'année si les efforts déployés se poursuivent, selon la chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le virus Ebola, responsable de plus de 11.000 morts en Afrique de l'Ouest depuis décembre 2013, suscite toujours une peur planétaire en raison de son fort taux de mortalité et de l'absence de traitement efficace, mais le vaccin testé avec succès en Guinée pourrait changer la donne.

Le premier vaccin efficace contre Ebola, un virus qui a fait plus de 11.000 morts en Afrique de l'ouest depuis décembre 2013, est désormais "à portée de main", selon l'OMS, au vu des résultats très encourageants d'un premier essai réalisé sur le terrain en Guinée.

Le premier vaccin contre le virus Ebola qui serait inhalé au lieu d'être injecté s'est avéré prometteur lors d'essais sur des singes et devrait bientôt être expérimenté sur des humains, ont indiqué lundi des chercheurs.

Des virologues ont découvert une protéine qu'ils qualifient de " talon d'Achille " du virus Ebola. Selon leurs travaux publiés mardi dans la revue américaine mBio de l'American society of microbiology, la protéine serait une barrière naturelle et puissante face aux risques d'infection.

De l'identification du virus Ebola au fin fond du Congo à la lutte contre le HIV dans les hautes sphères des Nations unies, le " père Damien du XXIe siècle " raconte son parcours hors du commun dans Une course contre la montre (Odile Jacob). Extraits.

Un groupe d'experts indépendants mandaté par l'ONU a dénoncé lundi dans son rapport le retard et les défaillances de l'OMS dans la gestion de "l'épidémie sans précédent" d'Ebola.

L'épidémie d'Ebola est terminée au Liberia, où 42 jours se sont écoulés sans nouveaux cas signalés, a annoncé samedi à Monrovia un responsable de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) lors d'une cérémonie officielle en présence de la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf.

Plus de 26.000 personnes ont été contaminées par le virus Ebola depuis le début de l'épidémie et 10.823 d'entre elles sont mortes, a indiqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS) mercredi.

Plus de 26.000 personnes ont été contaminées par le virus Ebola depuis le début de l'épidémie et 10.823 d'entre elles sont mortes, a indiqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS) mercredi.

Le mandat du coordinateur Ebola, chargé de prendre des mesures pour se prémunir de l'épidémie en Afrique de l'Ouest, a été prolongé de six mois par le conseil des ministres, et élargi à un travail de recherche sur les maladies très contagieuses.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge lancent ce vendredi la campagne "Des mots contre Ebola" afin de lutter contre l'excès de confiance et le silence car Ebola n'est pas encore vaincue.

Le laboratoire mobile "B-Life" et la dizaine de personnes dépêchés par la Belgique en Guinée pour combattre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola rentreront en Belgique la semaine prochaine, a indiqué jeudi le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, qui a annoncé la poursuite du financement de la lutte contre Ebola par le biais du soutien à des organisations internationales actives sur le terrain.