Tout sur Ebola

L'OMS annonce dans son rapport mercredi que le dernier épisode d'Ebola en Guinée a officiellement pris fin, ainsi que la transmission du virus dans la partie ouest de l'Afrique. La Guinée entre maintenant dans une phase de "surveillance soutenue" pour 90 jours.

Cent-neuf personnes susceptibles d'avoir été en contact avec le nouveau cas d'Ebola en Sierra Leone, une étudiante décédée mardi, ont été placées en quarantaine, ont annoncé samedi les autorités sierra-léonaises qui tentent d'empêcher une propagation du virus.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a officiellement annoncé jeudi la fin de la propagation d'Ebola au Liberia et l'arrêt de "toutes les chaînes connues de transmission en Afrique de l'Ouest", ravagée par la plus grave épidémie depuis l'identification du virus il y a 40 ans.

Le monde devrait être mieux armé pour combattre la prochaine flambée d'Ebola grâce aux recherches sur le vaccin et les traitements, mais elles sont loin d'être achevées, soulignent les spécialistes, alors que l'OMS doit annoncer jeudi la fin de l'épidémie.

La Sierra Leone, qui compte pour la moitié des cas de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, a été officiellement déclarée samedi par l'OMS exempte de la transmission du virus, responsable de la mort de milliers de personnes dans le pays et d'une brutale récession économique.

Deux nouveaux cas d'Ebola ont été enregistrés en Guinée, a annoncé vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'OMS a jugé cette nouvelle "très décevante", alors que le pays n'avait plus détecté de nouveaux cas depuis deux semaines.